L’Église
Catholique
À Paris

" Annoncer l’Évangile : qu’est-ce à dire ?" : la chronique hebdo #1 de Mgr Jachiet

« Au milieu de toutes [les] manières d’annoncer l’Évangile, il y en a une à laquelle on ne peut se dérober, celle de “rendre compte de notre foi à ceux qui nous le demandent” ». Découvrez la nouvelle chronique hebdomadaire de Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris.

À écouter : « Annoncer l’Evangile : qu’est-ce à dire ? »

« Au milieu de toutes [les] manières d’annoncer l’Évangile, il y en a une à laquelle on ne peut se dérober, celle de "rendre compte de notre foi à ceux qui nous le demandent" ». Une chronique de Mgr Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris.

Par son baptême le chrétien est devenu disciple missionnaire, nous rappelle le pape François. Il a donc reçu la mission d’annoncer l’Évangile ou d’évangéliser comme on dit aussi.
Cela veut-il dire qu’il doit prêcher dans la rue, parler du Christ dans les médias, prendre la parole face à des auditoires non chrétiens pour leur expliquer l’Évangile ?
Oui bien sûr, la Parole publique de prédication fait partie de l’annonce de l’Évangile mais cela recouvre tellement davantage. On évangélise par le témoignage de ses actes et de sa sainteté. On évangélise par la prière et l’accompagnement fraternel.

On évangélise par le travail de l’intelligence pour approfondir et éclairer la foi. On évangélise en menant une vie chrétienne qui se nourrit des sacrements et rayonne de l’Évangile là où on est amené à vivre et à se donner.
Au milieu de toutes ces manières d’annoncer l’Évangile, il y en a une à laquelle on ne peut se dérober, celle de « rendre compte de notre foi à ceux qui nous le demandent ». (cf 1 P 3, 15)
Au long de ces chroniques, nous serons conduits à rencontrer les questions de monsieur Toutlemonde lorsqu’il demande l’éclairage qu’un croyant peut apporter à ses interrogations.

Que la rencontre ait lieu devant la machine à café au travail, dans la salle d’attente d’un hôpital, au milieu des parents qui attendent à la sortie de l’école… nous sommes appelés par le Seigneur à entendre ce que la personne nous livre et comment elle nous sollicite. S’il est bon de savoir l’écouter jusqu’au bout, de se donner le temps de l’accueil bienveillant, il nous faudra bien, si l’occasion s’y prête, prononcer une parole.

Il ne s’agit pas alors de répéter des formules apprises par cœur, d’étaler son savoir, ni de dérouler une démonstration. Avec les lumières que nous donne l’Esprit Saint, il nous suffit d’ouvrir à la personne un accès à la source du Christ, à l’eau vive de l’Évangile où elle pourra venir se désaltérer.

« Quiconque donnera à boire un verre d’eau en mon Nom, dit Jésus, (…) il ne perdra pas sa récompense. » (Mc 9, 41)

Chroniques “Annoncer l’Évangile au quotidien” de Mgr Denis Jachiet

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse