Art contemporain & spiritualité

Programme 2019-2020 – 2e session.

Claude Courageux, peintre-verrier, conférence avec projections. Au Centre Bernanos, 4 rue du Havre, Paris 9e : jeudi 23 avril 2020 à 12h30. Entrée libre, participation aux frais 5 € minimum

JPEG - 8.6 ko
Téléchargeable

Série de conférences avec projections ou auditions. Art, Culture et Foi / Paris propose une exploration de l’art d’aujourd’hui en compagnie d’artistes qui œuvrent pour l’Eglise ou dont la quête spirituelle interroge nos contemporains.
2e session : les jeudis 19 mars, 23 avril, 14 mai et 11 juin 2020

AU CENTRE BERNANOS - FERMÉ jusqu’à nouvel ordre
- Les conférences ont lieu une fois par mois le jeudi - de 12h30 à 13h30 - au Centre Bernanos, 4 rue du Havre, Paris 9e. Entrée libre, participation aux frais 5 € minimum demandés.
Renseignements : artculturefoi@diocese-paris.net - 01 78 91 91 65

- PROGRAMME DES CONFERENCES – 2e session - de MARS à JUIN 2020 :

ANNULATION
Jeudi 19 mars 2020 de 12h30 à 13h30

Hans Hartung, peintre

Par Odile Burluraux, conservatrice au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, où elle travaille à l’enrichissement des collections et participe au comité pour la création contemporaine. Elle est en charge de la collection vidéo pour laquelle elle a organisé plusieurs expositions à l’étranger. Parmi les dernières expositions dont elle a assuré le commissariat, on compte en 2019 Hans Hartung. Dans le cadre de la saison Africa 2020, elle prépare avec Suzana Sousa The Power of My Hands, une exposition consacrée à une vingtaine de femmes artistes issues du continent africain et de la diaspora.

Hans Hartung, figure incontournable de l’abstraction au XXe siècle, est né en 1904. Il poursuit des études à Leipzig, puis à Dresde et quitte l’Allemagne face à la montée du nazisme. Hartung participe à de nombreuses expositions dont la biennale de Venise. Un changement technique et stylistique majeur intervient en 1960. Expérimentant les peintures industrielles, acryliques et vinyliques, il attaque directement le support et recourt beaucoup au grattage dans la matière fraîche. Il est élu en 1977 à l’Académie des beaux-arts et le Centre Pompidou organise une exposition. En 1989, il est élevé à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur avant de mourir une semaine avant la chute du Mur de Berlin.

jeudi 23 avril 2020 de 12h30 à 13h30

Claude Courageux, peintre-verrier

Par lui-même. Né le 8 août 1938 à Beauvais, Claude Courageux fit ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Il passa un certain nombre d’années avec d’autres verriers à Paris, notamment en travaillant avec Max Ingrand, dans l’entreprise de Jacques Gruber.

Claude Courageux ouvre son propre studio en 1962, et sera reconnu en tant qu’expert dans la restauration des vitraux des 16e et 17e siècles comme à Amiens, Châlons en-Champagne, et Beauvais.
Il est choisi pour créer les vitraux de Saint-Gervais – Saint-Protais à Paris, travail qui sera l’occasion d’un dialogue fécond avec le Père Delfieux, prieur des fraternités monastiques de Jérusalem, installées dans cette église.

Jeudi 14 mai 2020 de 12h30 à 13h30

Jacques Villéglé, plasticien

Par Sylvie Bethmont-Gallerand. Scientifique de formation, Sylvie Bethmont a suivi des études d’histoire de l’art, sa passion, avec la gravure sur cuivre. Enseignante en iconographie biblique à l’École Cathédrale depuis 1999, elle développe à présent son activité d’enseignant-chercheur en histoire de l’art médiéval. Elle collabore à la revue Narthex.fr, revue en ligne de la Conférence des Evêques de France.

Jacques Villéglé est né à Quimper en 1926. Il prélève dans la nature, mais aussi dans les rues de Paris, la matière de son travail : affiches déchirées ou typographies diverses sont glanées pour créer un alphabet sociopolitique. Tout fait signe au-delà d’une simple méthode, débordant les modes et les appartenances. La joie éclate partout, avec la couleur savamment orchestrée et une poésie urbaine que cet artiste nous fait découvrir au gré de ses flâneries.

Jeudi 11 juin 2020 de 12h30 à 13h30

Vincent Bioulès, peintre

Par Jean-Paul Deremble, historien d’art médiéval et maître de conférences à l’Université Lille III. Il est engagé dans la mise en valeur du patrimoine religieux, en particulier au Centre du Vitrail à Chartres. Il est aussi philosophe, docteur en Littérature comparée et habilité au doctorat de théologie à l’Institut catholique de Paris. Il a donné de nombreuses conférences lors des cycles organisés par Art, Culture et Foi / Paris.

Vincent Bioulès, né en 1938, est l’inventeur de la dénomination du groupe Supports/Surfaces, dont il est un des animateurs principaux. Au milieu des années 1970, il revient à la peinture figurative par le biais du portrait et du paysage. Le Musée Fabre de Montpellier lui a consacré une grande rétrospective en 2019. L’artiste peint « sur le motif ». La lumière devient le personnage principal de ses tableaux, paysages du Sud où il recherche « un ailleurs ». Il a réalisé des vitraux pour des églises ou chapelles.


- PROGRAMME DES CONFERENCES – 1e session - d’OCTOBRE 2019 à JANVIER 2020 :

Jeudi 30 janvier 2020 de 12h30 à 13h30

Michel Ciry, peintre

Par Lydia Harambourg. Lydia Harambourg est historienne, écrivain et critique d’art spécialisée dans l’art du XXe siècle. Auteur du ‘Dictionnaire des peintres de l’Ecole de Paris, 1945-1965, elle a tenu la rubrique hebdomadaire des expositions à la « Gazette Drouot » de 1998 à 2017. Membre du SPAF, de l’AICA, elle est commissaire d’expositions et correspondante de l’Institut à l’Académie des Beaux-Arts.


Michel Ciry, (1919-2018) a étudié à l’Ecole des Arts Appliqués de 1934 à 1937. Il grave son premier cuivre en 1935 et débute en 1938 à l’exposition des Artistes de ce Temps au Petit Palais à Paris. À partir des années 1960, il vit et travaille en Normandie à Varengeville-sur-Mer où il explore essentiellement la figure humaine et où un musée lui est consacré.

Jeudi 12 décembre 2019 de 12h30 à 13h30

Vincent Fournier, plasticien

Par Stéphane Coviaux. Stéphane Coviaux est diplômé de l’Institut des Arts Sacrés, conférencier et aussi professeur au Collège des Bernardins dans le cadre des « Ateliers du Regard ».
Touché par l’œuvre de Fra Angelico lors d’un séjour à Florence, il est aujourd’hui l’un des spécialistes reconnus pour la peinture de la renaissance italienne, l’auteur de nombreux articles et d’un ouvrage sur Fra Angelico.

Vincent Fournier explore le rapport entre art et transcendance. Artiste croyant, dans l’exposition Trace et témoignage (janvier-mars 2019 au collège des Bernardins), il s’est livré à un cheminement à travers sa spiritualité. Ses œuvres à l’esthétique épurée, tantôt abstraites, tantôt figuratives, faites de matériaux et d’objets simples témoignent de sa foi chrétienne et de son expérience de la transcendance.

jeudi 14 novembre 2019 de 12h30 à 13h30

Thierry Escaich, compositeur

Par Emmanuel Bellanger. Emmanuel Bellanger a mené une carrière d’organiste comme titulaire de l’orgue de Saint-Honoré d’Eylau à Paris, et d’enseignant à l’Institut catholique de Paris.
Il est directeur du comité de rédaction de « Narthex » à la Conférence des évêques de France.

Thierry Escaich est une figure unique de la scène musicale contemporaine et l’un des représentants majeurs de la nouvelle génération de compositeurs français. Les trois aspects de son art sont indissociables, ce qui lui permet mêler dans ses concerts création, improvisation et interprétation dans les combinaisons les plus diverses.
Sa carrière de compositeur est étroitement liée à celle d’organiste, à l’instar de Maurice Duruflé, auquel il a succédé comme organiste titulaire de Saint-Étienne-du-Mont à Paris.

Jeudi 10 octobre 2019 de 12h30 à 13h30

Renzo Piano, architecte

Par Benoît Dusart. Diplômé d’histoire et ancien auditeur à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, Benoît Dusart est conférencier national. Au Centre des Monuments nationaux puis au Ministère de la Culture, il a contribué aux politiques de valorisation de l’architecture et du patrimoine incarnées par le réseau des Villes et Pays d’Art et d’Histoire. Il enseigne aujourd’hui l’histoire de l’architecture en France et à l’étranger.

Renzo Piano, a construit une seule église : celle dédiée à san Padre Pio à San-Giovanni-Rotondo en 2004, à Foggia dans les Pouilles (Italie). Ce monumental édifice est une véritable prouesse technique avec ses 22 arches d’ampleurs différentes qui se déploient en spirale depuis l’autel. En 2011, Renzo Piano a construit le couvent des Clarisses dans la colline de Ronchamp (Haute-Saône) en contrebas de la chapelle Notre-Dame-du-Haut (Le Corbusier, 1955).


Cet événement vous intéresse ? Vous souhaitez être tenu informé des événements du diocèse de Paris ?
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse