Le FRAT 2016 avec les jeunes handicapés

Avec « Lourdes Amitié », les jeunes avec un handicap mental participaient à leur rythme au Frat, l’évènement incontournable qui rassemble 11000 lycéens d’Ile de France à Lourdes en avril 2016. Les « pilotes » du même âge vivaient avec eux cette aventure, en adaptant le programme pour tenir compte des besoins spécifiques de leur binôme.

Les grandes célébrations, le sacrement des malades (que plusieurs membres de notre groupe ont reçu, portés par la prière des 11 000 jeunes présents), les louanges, la réconciliation, la prière à la grotte ont été autant de moments de grâce vécus avec beaucoup d’émotion. Les pilotes ont assumé leur mission avec beaucoup de générosité et sont revenus transformés, évangélisés par leur rencontre avec les jeunes porteurs de handicap.
Des jeunes qui, selon le témoignage de leurs parents, sont revenus épanouis, joyeux, plus sereins… et tout rayonnant. Benoît, 19 ans, est « intarissable sur Lourdes ». Il a été particulièrement touché de voir des jeunes de son âge en fauteuil roulant. Jean-Baptiste a été surtout marqué par le sacrement des malades. « Cette Eglise vivante que vous incarnez fait chaud au cœur », assure la maman de François, 17 ans.

Des pilotes d’exception
Les jeunes accompagnés ne sont pas revenus seuls enchantés de cette expérience. Leurs 17 « pilotes », à peine plus âgés qu’eux (17 ans pour les plus jeunes), ont reçu tout autant. « La Joie de nos amis porteurs de handicap est sans filtre et si intense que parfois elle me faisait monter les larmes aux yeux », témoigne Alice 19 ans, qui vivait son deuxième FRAT. « La Joie que je recevais n’était pas une excitation vaine mais une Joie profonde, une grâce de Dieu qui fait du bien. Le dernier soir j’avais reçu tellement de joie tout au long de la semaine que je sentais tout cela dans mon cœur et, couchée dans mon lit, j’avais du mal à m’endormir. Mon cœur ne se désemplit pas de la joie que j’ai reçue ! »
Alice dit aussi avoir vécu un temps d’amitié très fort avec Marguerite, la jeune fille qui était son copilote. « Petit à petit on s’est fait confiance et on a trouvé l’équilibre entre amitié et accompagnement. C’est une relation de bienveillance dans les deux sens, et on donne autant si ce n’est moins que ce que l’on reçoit ! »

La joie de l’Evangile !
A travers les petits actes du quotidien, vécus dans l’amitié et la joie, ce FRAT a aussi été l’occasion d’expérimenter la phrase du Christ : « chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. » (Mt 25, 40) L’apprentissage de la compassion qui va au-delà des petites contrariétés, notamment aux piscines de Lourdes, ou au moment du sacrement des malades. La découverte de soi-même, dans les moments de fatigue comme de fête… Les jeunes « pilotes » ont vécu un Frat autrement… et intensément.

« Je crois ne pas trop m’avancer en disant que ce Frat aura fait des miracles dans le cœur des accompagnateurs, des pilotes et des copilotes ! », assure Alice, tandis que Benoît remercie « pour les Messes et pour votre aide à tous les adultes et pilotes ! J’espère repartir un jour. »

Retrouvez le témoignage complet d’Alice Planche, ainsi que quelques retours des parents de jeunes porteurs de handicap.
Le groupe Lourdes Amitié à également fait l’objet d’un reportage dans le Paris Notre-Dame du 5 mai dernier !

Les pilotes et copilotes se sont retrouvés à la chapelle Sainte Rita, 65 boulevard de Clichy, le samedi 28 mai pour partager un bon goûter, regarder les photos du FRAT et entourer Alexandre, qui faisait sa première communion lors de la messe de 18h !

Témoignages et reportages

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse