Nuit Blanche 2020 dans les églises de Paris

Samedi 3 octobre 2020

Pour la 19e Nuit Blanche, une dizaine d’ églises de Paris sont ouvertes, et offrent au public des manifestations artistiques contemporaines visuelles ou sonores. Programme à découvrir.

Infos
3 octobre au 4 octobre

Téléchargeable

Nuit Blanche 2020 est une occasion de découvrir ces églises sous un aspect nouveau. Ces projets sont élaborés en concertation entre les artistes, la Direction des affaires culturelles de la Ville de Paris, dont Art, Culture et Foi / Paris est partenaire , et le clergé.
L’ édition 2020, sur le thème des « Jardins urbains » est confiée à quatre directeurs et directrices de musées municipaux : Jeanne Brun (Musée Zadkine), Fabrice Hergott (Musée d’Art moderne de Paris), Christophe Leribault (Petit Palais – Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris), Amélie Simier (Musée Bourdelle). Elle développe un programme attentif au rapport de l’homme citadin à la nature qui s’articule dans Paris autour de deux parcours, Rive Droite, entre le Petit Palais et le Musée d’Art Moderne de Paris et Rive Gauche autour des musées Bourdelle et Zadkine.

-  Les conditions sanitaires sont renforcées à l’intérieur des sites comme dans l’espace public :
Port du masque et distanciation physique obligatoires, marquages au sol et circuits de circulation.
Des solutions hydro alcoolique sont disponibles à l’entrée et à l’intérieur de tous les sites accueillant l’événement
.

Rive droite

© Saksik

Eglise Saint-Pierre de Chaillot (16e) : Laurent Saksik, Stations, exposition


- Après des études de physique et de philosophie, Laurent Saksik devient peintre. Il est pensionnaire à la Villa Médicis en 1993, et en résidence à l’Atelier Calder en 2005. Son travail sur la lumière a été présenté au Musée de la Chasse et de la Nature, à l’Espace Culturel Louis Vuitton à Paris, etc.

Les Stations sont un ensemble d’œuvres qui évoque le Chemin de Croix, une ligne narrative qui se compose donc de 14 tableaux d’un même format (180 x 180 cm).

© Saksik

A l’origine une rencontre choc, dans les années 90, avec les œuvres monumentales de Barnett Newman (Stations of the Cross, 1958) où il découvre que narration et abstraction peuvent trouver un achèvement en peinture. Après avoir lu ses écrits autour de la question du sujet « The Subject Matter », il se lance à sa suite autour du même récit.
Le spectateur se trouve alors projeté dans un espace abstrait. Il déambule dans un chemin de fausses perspectives, de clairs obscurs caravagesques, de subtils dégradés. Ce voyage dans le tableau est aussi à travers un récit qui bien qu’invisible est celui de l’iconographie chrétienne qui décrit Jésus le jour de sa crucifixion.
Laurent Saksik réhabilite le sujet et propose un voyage dans la lumière, un support de méditation où chacun recrée son propre récit. Il propose une expérience sensorielle et métaphysique de laquelle le spectateur ne se sort pas indemne. Commissariat : Barbara Lagié.
- De 19h à 1h, 31 avenue Marceau, Paris 16e - M° Alma - Marceau / George V
● Site

En partenariat avec la Galerie Belem et Art, Culture et Foi / Paris.
●Laurent Saksik

Saint-Eustache (1er) : Pascal Haudressy, Heart, installation,video.

DR

Une boucle vidéo d’un cœur de 4m x 3m est projetée dans l’église. L’artiste interroge de cette manière le devenir de l’humanité et de nos émotions à l’époque du numérique. Il utilise un programme informatique qu’il détourne en introduisant des noises (bruits parasites, variations irrégulières), donnant lieu à des modifications aléatoires de formes qui traduisent la réaction de l’ordinateur face à un calcul dépassant ses capacités. Commissariat : Françoise Paviot .

- De 19h à 2h, 146 rue Rambuteau, Paris 1er – M° / RER Chatelet-les-Halles. Accès handicapés avec assistance
●Site

Saint-Eustache (1er) : Guillaume Cousin et Magique, Le sillage de la mémoire , installation

© Jean-Pascal Retel

Née d’une rencontre entre l’artiste Guillaume Cousin et le studio olfactif Magique, « Le sillage de la mémoire » est une installation polysensorielle et une invitation onirique dans l’espace et le temps.
L’église Saint-Eustache accueille une machine rendant visible et odorant l’air, dans ses mouvements échappant habituellement à nos sens. L’œuvre invite alors les visiteurs à s’ancrer dans un présent sublimé et à plonger dans une mémoire collective oubliée.

- De 19h à 2h, 146 rue Rambuteau, Paris 1er – M° / RER Chatelet-les-Halles. Accès handicapés avec assistance
●Site

En partenariat avec le Pavillon Noir
● Guillaume Cousin, Magique

Saint-Merry (4e) : Jacotte Cholet et Hugo Verlinde, Zen Garden à Saint-Merry, installation, vidéo

© Zen Garden 2020

Les créations musicales de Jacotte Chollet sont intuitivement créées dans un espace intérieur hors du temps, tandis que les images d’Hugo Verlinde, générées par des modèles mathématiques, explorent les vertiges de l’ensoleillement. Ensemble, le duo d’artistes parvient à créer une poétique de l’espace multidimensionnel, précise et onirique à la fois. Le Zen Garden est l’église Saint-Merry elle-même où flotte au milieu de la nef un écran sous forme de voiles dans un univers sonore exceptionnel.
La présentation de Voir & Dire...
- De 20h à 23h30, 76 rue de la Verrerie, Paris 4e - M° Hôtel-de-Ville. Accès handicapés, avec assistance.
●Site

●Hugo Verlinde

Cloître des Billettes (4e) : Jean-Michel Vermersch, Balade initiatique en forêt, projection vidéo sur façade

© JM VERMERSCH

Dans Balade initiatique en forêt, vidéo d’une promenade en forêt,Jean-Michel Vermersch invite le public à danser avec lui au milieu des arbres. La tête dans leur cime, il tourne et se libère, en chemin vers un autre soi éphémère. Comment les arbres, nos cousins du monde végétal, peuvent nous apaiser et nous transporter vers d’autres états de conscience ? Une balade méditative à découvrir pour Nuit Blanche sur la façade du Cloître des Billettes. Commissariat : Thierry Renaudin

- De 19h à 5h, 24 rue des Archives, Paris 4e - M° Hôtel-de-Ville. Accès handicapés.
●Site

En partenariat avec Électriciens Sans Frontières et le Cloître des Billettes.
●Jean-Michel Vermersch

Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux (4e) : Jean-Marc Rapin, Acœurvoix, Des voix dans la nuit, performances musicales.

Le fondateur de l’association Acoeurvoix, Jean-Marc Rapin, a eu l’idée de créer des performances vocales réunissant des grands chœurs, des chanteurs et des musiciens à l’occasion de l’année européenne des personnes handicapées organisée à Paris en 2003.

© acoeurvoix

Des voix dans la nuit est un concert organisé par l’association A cœur voix, association de solidarité culturelle. Depuis 17 ans, Acœurvoix défend le partage des projets musicaux et vocaux d’artistes lyriques et de chœurs aux côtés de personnes en situation de handicap. Le chant choral, les voix lyriques dans toute leur diversité sont au rendez-vous de ce grand concert de musique vocale pour réaliser une exceptionnelle performance musicale.

- De 20h30 à 1h, 12 rue des Blancs-Manteaux, Paris 4e - M° Rambuteau / Saint-Paul. Accès handicapés.
●Site

Saint-Louis en l’Île (4e) : Benjamin Viaud, La Nuit italienne , performance musicale à l’orgue, concert.

© Photo privée

Benjamin Viaud est ingénieur, organiste et compositeur.
En hommage à Ennio Morricone, qui nous a quittés cet été 2020, cette Nuit italienne célèbre les plus belles musiques de film du Maestro sur le grand-orgue de l’Eglise Saint-Louis-en-l’Ile. Un voyage onirique sur l’écran noir de nos nuits blanches. Voir l’affiche.

- De 20h à 1h, 19 bis rue Saint-Louis-en-l’Île, Paris 4e - M° Pont-Marie. Accès handicapés avec assistance.
●Site

Rive gauche

Collège des Bernardins (5e) : Electronica, Treize grands classiques de la musique électronique, de Messiaen à Stockhausen, installation

© Laurence de Terline

Le Collège des Bernardins offre un regard inédit sur les grands classiques de la musique électronique du XXe siècle, exceptionnellement diffusés sous ses voûtes. Présentés avec une mise en lumière de la grande nef, la poésie avant-gardiste des grands maîtres (Varèse, Messiaen, Xenakis,...) dialogue avec l’encyclique Laudato si du Pape François.

Voir plus…

- De 21h à 3h, 20 rue de Poissy, Paris 5e – M° Maubert-Mutualité / Cardinal-Lemoine / Jussieu. Accès handicapés.
●Site

Cloître de Saint-Séverin (5e) : Julien Signolet et Julien Carrasco, Le Cloud , sculpture,installation

© Signolet

Julien Signolet et Julien Carrasco proposent d’éprouver le lien entre leur mémoire individuelle, la mémoire collective et le cloud computing. A l’ère du tout numérique et de la virtualisation, le duo d’artistes ritualise l’expérience de Nuit Blanche 2020 autour d’une entité ambiguë appelée Le Cloud, constituée de plusieurs sculptures en albâtre et d’un dispositif sonore et lumineux placés dans le cloître de l’Eglise Saint-Séverin. Film : Benoit Lordelot. Son : Mathias Durand.

- De 19h à 7h, 1 rue des Prêtres-Saint-Séverin, Paris 5e - RER B et C Saint-Michel, M° Saint-Michel / Cluny-La-Sorbonne. Accès handicapés (entrée rue Saint-Jacques).
●Site.

Galerie Saint-Séverin (5e) : Giulia Andreani, Petrichor, exposition

DR

Giulia Andreani, née en 1985 à Venise, est peintre. Elle travaille à partir d’archives et s’intéresse tout particulièrement aux femmes.

S’inspirant d’une photo trouvée dans un article, l’artiste réalise cette œuvre emblématique en 2016. Les médecins autour du chariot d’opération où se trouve la jeune Europe rappellent les quatre cavaliers de l’Apocalypse, qui incarnent la conquête, la guerre, la famine et la mort. Commissariat : Odile Burluraux, conservatrice du Patrimoine, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

- De 19 à 7h, 4 rue des Prêtres-Saint-Séverin, Paris 5e - RER B et C Saint-Michel, M° Saint-Michel / Cluny-La-Sorbonne. Accès handicapés. En savoir plus...

●Site

Saint-Ignace (6e) : Alix Boillot et Yair Barelli, Accompagnés par Pierre Queval, organiste, Scénographie potentielle, installation, performance dansée

© Alix Boillot

La plasticienne Alix Boillot invite le danseur Yaïr Barelli à investir, accompagné de vingt-et-une formes patatoïdes bleues, l’église Saint-Ignace. La forme patatoïde est un support qui convie le spectateur, potentiel joueur, à y projeter les images issues de son imaginaire. La couleur bleue devient ainsi potentiel cactus, guitare, nuage, île, cheval, dragon, bateau, fleur ou bouteille. L’organiste Pierre Quenal prendra également part à la performance lors d’un concert d’orgue.

- De 22h à 1h, 33, rue de Sèvres, Paris 6e - M° Sèvres-Babylone.
● Site

● Alix Boillot

● ● ● Toute la Nuit Blanche.

Cet événement vous intéresse ? Vous souhaitez être tenu informé des événements du diocèse de Paris ?
Contact

Art, Culture et Foi / Paris
10 rue du Cloître-Notre-Dame 75004 Paris
Bureaux : 26 rue du Général-Foy 75008 Paris
Tél. 01 78 91 91 65 - E-mail

Avec le soutien de

Programmes

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse