Conférences de Carême à Notre-Dame de Paris 2012 : “La solidarité : une exigence et une espérance”

Présentation

Dans cette série de Conférences de carême de Notre-Dame, en l’année 2012 où l’Église catholique à Paris réfléchit aux fondements éthiques de la solidarité, on se demande comment ouvrir des chemins d’espérance sur fond d’une crise anxiogène et démobilisatrice. Les ressources de l’éthique sociale, et en particulier de la doctrine sociale catholique, devraient permettre que chacun se sente concerné, appelé à réfléchir et à agir, quelque soit sa place dans la société. Il s’agit, pendant ces conférences de carême, de réfléchir à des orientations qui donneraient sens à la volonté d’entreprendre et au mouvement social et répondraient à leur aspiration à plus de justice. La recherche d’une cohérence entre les ressources d’une société et les exigences de la solidarité peut trouver une source d’inspiration dans l’enseignement social catholique, en particulier dans les problématiques ouvertes par la dernière encyclique de Benoît XVI, Caritas in veritate (2009).

Ce qu’il y a de neuf, en tous cas de plus insistant, dans ce texte, c’est le souci de montrer qu’il existe une vérité dynamique de la vocation humaine, personnelle et collective, capable de servir à une recherche commune de justice et de paix. Cette vérité s’enracine, pour les chrétiens, dans l’Amour de Dieu, mais les implications qui en découlent – le devoir de justice inséparable de la disponibilité au don, la vie comme relation à autrui et l’égale dignité de tous – peuvent être très largement partagés. L’amour, une voie juste pour l’humanité, pourrait-on dire. En raison de sa portée universelle, cette vérité anthropologique est adéquate aux besoins du temps qui lient les soucis et les espoirs de notre pays avec ceux de l’Europe et du monde.

Il reste cependant à vérifier dans le concret que cette perspective peut être partagée et permettre d’avancer en dépassant le stade des principes. De là découle le choix des thèmes proposés qui correspondent à des espoirs et à des craintes de la France d’aujourd’hui. En débattre, dans ce temps d’ouverture et d’écoute qu’est le Carême, au moment où notre pays vit un débat démocratique important, est dans l’esprit de cette laïcité de bonne intelligence qu’évoquait le Pape Benoît XVI le 26 mars dernier sur le parvis de cette cathédrale.

Pour vérifier dans le concret que cette anthropologie peut être partagée, chaque conférence, à deux voix, préparée de concert entre une voix représentant la conscience chrétienne et une voix représentant le point de vue d’autres expériences et la recherche des sciences humaines et sociales, sera suivie d’un dialogue mené en toute liberté avec le souci de progresser dans la recherche de la vérité. Les orateurs se seront concertés à l’avance, tout en s’exprimant en leur nom propre, afin de nous faire avancer, si possible, au-delà des principes généraux.

- Les conférences ont été publiées dans un livre paru le dimanche 1er avril 2012 aux éditions Parole et Silence.

Conférences de Carême à Notre-Dame de Paris 2012 : “La solidarité : une exigence et une espérance”

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse