L’Église
Catholique
À Paris

Bénédiction des cloches de Notre-Dame de Paris 2013

Le 2 février 2013, plusieurs centaines d’enfants et leur famille ont participé au « Rallye des cloches ». Ils ont suivi 4 parcours depuis différentes églises jusqu’à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

À 11h, les nouvelles cloches de la cathédrale ont été bénies par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

949 enfants, 646 adultes ont participé au rallye des cloches.

Les participants partis de 4 paroisses du centre de Paris : Saint-Eustache, Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux, Saint-Étienne-du-Mont et Saint-Germain-des-Prés ont suivi un parcours qui a permis à petits et grands de redécouvrir patrimoine religieux, vie des saints et signification des clochers, tout au long des rues de la capitale.

La joie a marqué cette célébration exceptionnelle à la fois festive et solennelle. 16 enfants parrains et marraines des 8 nouvelles cloches entouraient leur évêque pour la bénédiction. Ils étaient accompagnés par de nombreuses familles et groupes paroissiaux.

Deo gratias !

- Lire l’homélie du cardinal André Vingt-Trois

La cathédrale de Paris est toujours un lieu d’inspiration. En témoigne ce poème d’une grand-mère, Malou, et de ses trois petits-enfants écrit après la bénédiction des cloches.

Ils étaient trois petits enfants
qui s’en allaient marcher au vent
Ils sont allés et tant sont venus
Que sur le soir étaient perclus.
Malou, Malou, sommes fatigués,
Malou, voudrais-tu nous loger ?
"Entrez, entrez, mes petits enfants,
venez, venez me raconter."

De Saint-Étienne à Notre-Dame
nous sommes allés en écoutant
Grand-père Yvan nous raconter
sainte Geneviève, le roi François,
les clés de voûte et Attila
et les gargouilles et saint Julien,
les icônes et la saint glin-glin !
Tant et si bien que sommes perdus.
Avons couru et sommes perclus.

Mais Notre-Dame est tant si grande
qu’avons retrouvé notre chemin.
Par la grande porte avons passé
et tout en haut sommes arrivés.
Grand-père Yvan a raconté
la cathédrale du haut en bas
et tant et tant il a parlé
que nous étions tous affamés !

Enfin, enfin, nous sommes entrés
et avons vu toutes les cloches bien alignées.
Qu’elles étaient belles, qu’elles étaient grandes !
Elles ont sonné, ont résonné
et notre cœur en a vibré.
Merci, merci de nous avoir conviés.
Nous reviendrons quand elle sonneront
et nous serons les petits voyageurs
sur le chemin de Notre Seigneur.

Lubin, Madeleine et Rémi

Les parcours du « Rallye des cloches » (4 parcours pour découvrir cloches, clochers et monuments remarquables) sont à télécharger.

Les cloches sont au service de Dieu. Elles appellent le peuple de Dieu à la prière et à la célébration de l’Eucharistie (la messe).

Le choix des prénoms des nouvelles cloches rend hommage à des grands saints et des personnalités ayant marqué la vie du diocèse de Paris et de l’Église.

  • Gabriel, en l’honneur de l’archange Gabriel, qui annonça la naissance de Jésus à la Vierge Marie. La plus grosse cloche de la Tour Nord portait déjà ce prénom au XVe siècle.
  • Anne-Geneviève, en l’honneur de sainte Anne, mère de la Vierge-Marie et de sainte Geneviève, patronne de la Ville de Paris.
  • Denis, en l’honneur de saint Denis, premier évêque de Paris, vers 250, et patron du diocèse.
  • Marcel, en l’honneur de saint Marcel, 9e évêque de Paris à la fin du IVe siècle.
  • Étienne, en l’honneur de saint Étienne, diacre, premier martyr, mais aussi nom de la basilique érigée à partir de 690.
  • Benoît-Joseph, en l’honneur du pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger pape depuis 2005.
  • Maurice, en mémoire de Maurice de Sully, 72e évêque de Paris, de 1160 à 1196, qui fit entreprendre en 1163 les travaux d’édification de la cathédrale actuelle.
  • Jean-Marie, en mémoire du Cardinal Jean- Marie Lustiger, 139e archevêque de Paris, de 1981 à 2005.
  • Marie pour le petit bourdon, en l’honneur de la Vierge Marie. Nom du premier bourdon de Notre-Dame, fondu en 1378.

Comptes-rendus

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse