C’est la rentrée des conseils pastoraux !

C’est l’heure de la rentrée ! Cette année, le traditionnel rendez-vous de lancement d’année pastorale aura lieu le samedi 19 septembre, à N.-D. de Paris. Entretien avec Mgr Bruno Lefevre Pontalis, vicaire général en charge des événements diocésains.

JPEG - 63.2 ko
Mgr Bruno Lefevre Pontalis, vicaire général en charge des événements diocésains.
© Céline Marcon

P. N.-D. – Pourquoi le diocèse organise-t-il une rencontre de lancement de la nouvelle année pastorale ?

Mgr Bruno Lefevre Pontalis – Il est hautement symbolique de démarrer l’année pastorale par un rassemblement commun. Pour cette rentrée, le cardinal André Vingt-Trois invite tous les prêtres, diacres et membres des conseils pastoraux à N.-D. de Paris, le samedi 19 septembre, de 9h30 à 12h. L’objectif est de stimuler leur dynamique missionnaire, déjà expérimentée dans le diocèse, en particulier pendant l’Avent 2014. Ils ont un rôle clé dans leur paroisse : ils peuvent aider les fidèles à être des disciples-missionnaires, afin que la communauté ne soit pas autocentrée mais tournée vers l’annonce.

P. N.-D. – Comment va se dérouler concrètement cet événement ?

Mgr B. L. P. – Nous commencerons par un temps de louange. Au cours de la matinée, plusieurs membres de conseils pastoraux témoigneront sur le travail missionnaire au sein de leur paroisse. Tous les participants pourront aussi s’approprier un passage de l’exhortation apostolique Evangelii gaudium du pape François sur le rôle et la conversion de la paroisse pour la mission : après un temps de lecture, ils échangeront sur un extrait en petits groupes. Quant à l’archevêque, il prendra la parole pour présenter les grands axes des trois prochaines années, et en particulier de celle qui s’ouvre. À la fin de la rencontre, il bénira une pierre de Notre-Dame de l’Ouÿe, une ancienne abbaye située aux Granges-le-Roi (Essonne) et rénovée par le diocèse pour le Service de la pastorale des jeunes. Ce geste est symbolique : il souligne que ce futur lieu d’accueil, même s’il n’est pas situé à Paris, ne doit pas être isolé du diocèse mais devenir un relais de son action auprès de la jeunesse. Les travaux vont débuter dans les prochaines semaines.

P. N.-D. – Quelle sera l’orientation des trois années à venir ?

Mgr B. L. P. – Le cardinal Vingt-Trois appelle à continuer à développer l’action missionnaire. Il a choisi trois verbes qui vont marquer le diocèse pour les trois prochaines années : annoncer (évangéliser directement), partager (faire preuve de solidarité) et transmettre (être attentif à la jeunesse). Ce sont des points de repères. Chaque paroisse sera amenée à choisir, selon son histoire et les besoins des habitants de son quartier, la manière dont elle veut aborder ces trois priorités et celle qu’elle veut privilégier pour l’année à venir. La rencontre du 19 septembre sera donc une occasion de faire mémoire de ce que chaque paroisse a vécu. Il ne faut pas oublier en outre la mission de l’Église universelle : le Synode sur la famille, qui se déroulera du dimanche 4 au dimanche 25 octobre, et le Jubilé de la miséricorde proposé par le pape François, qui se déroulera du mardi 8 décembre 2015 au dimanche 20 novembre 2016. Ces thématiques ne sont pas en contradiction avec le projet diocésain. Bien au contraire, la première manifestation de la mission est la miséricorde, qui porte en elle-même toute la dynamique de l’évangélisation. • Propos recueillis par Céline Marcon

Qui est invité ?

L’invitation au rassemblement de rentrée s’adresse, cette année, à un public plus large que celui des conseils pastoraux. Les acteurs investis dans l’annonce explicite de la foi, dans le service de la charité auprès des plus démunis et dans la transmission aux jeunes générations sont les bienvenus. Ces trois domaines correspondent aux priorités des trois prochaines années.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse