Célébrer l’Assomption à Notre-Dame

Depuis près de 400 ans, la tradition des processions en l’honneur de la Vierge Marie, le 15 août, se perpétue à la cathédrale Notre-Dame (4e).

JPEG - 1.1 Mo
Statue de la Vierge Marie offerte par Charles X, en 1826, à N.-D. de Paris.
© Notre-Dame de Paris

C’est l’une des fêtes chrétiennes qui attire le plus de monde à N.-D. de Paris (4e). La veille et le jour de l’Assomption, les 14 et 15 août, environ 150 000 fidèles et visiteurs affluent du monde entier vers la cathédrale. Si le dogme de l’Assomption – la Vierge Marie « après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste » – a été proclamé en 1950, les chrétiens célèbrent la montée au ciel de la mère de Jésus, le 15 août, depuis les premiers siècles de l’Église. L’origine des fameuses processions mariales, dans la rue, à l’occasion de l’Assomption, est aussi très ancienne. En France, elles ont été instaurées par le vœu de Louis XIII, qui consacra le pays à la Vierge Marie, le 10 février 1638. La tradition s’est perpétuée au fil des années à N.-D. de Paris même si, au XIXe siècle, les fidèles restaient à l’intérieur de la cathédrale. C’est en 1988, à l’occasion du 350e anniversaire du vœu royal, que la tradition des processions à l’extérieur est réitérée, avec la magnifique statue en argent de la Vierge Marie commandée par Louis XVIII et offerte par Charles X en 1826.

Cette année encore, la cathédrale Notre-Dame met à l’honneur la Vierge Marie à l’occasion de l’Assomption. Les festivités seront présidées par le cardinal Dominique Mamberti, préfet du tribunal suprême de la signature apostolique. Deux nouveautés marqueront le 14 août : une veillée méditative au cours de laquelle Mgr Patrick Chauvet, recteur de N.D. de Paris, commentera les scènes de la vie de Marie, illustrées par leurs représentations à la cathédrale ; et une procession nocturne aux flambeaux. En revanche, le pèlerinage fluvial sur la Seine n’aura pas lieu en 2017 : « C’était une profonde démarche de dévotion, instaurée en 2005 par Mgr Patrick Jacquin, alors recteur de la cathédrale. Le succès fut tel que nous avons rapidement atteint le chiffre de 5 000 pèlerins embarqués sur 15 bateaux. Cette opération, déjà lourde à gérer, le devenait encore plus sur le plan de la sûreté depuis les derniers événements », explique Laurent Prades, régisseur général de la cathédrale.

Comme c’est la tradition depuis 1638 (hors périodes révolutionnaires), le vœu de Louis XIII sera encore renouvelé, 379 ans plus tard, avec la lecture d’un extrait de son texte, les 14 et 15 août. Une manière de « montrer que les catholiques français s’appuient toujours aujourd’hui sur la Vierge Marie et prient pour leur pays », souligne Laurent Prades. C’est bien la mère de Jésus qui sera au centre des festivités et des prières.

Pratique

- Lundi 14 août : 17h45, vêpres solennelles ; 18h30, messe anticipée de l’Assomption ; 20h30, veillée de l’Assomption ; 21h30, procession aux flambeaux sur le parvis et autour de la cathédrale, et renouvellement du vœu de Louis XIII.
- Mardi 15 août : 8h30, messe de l’Assomption ; 9h30, laudes solennelles ; 10h, messe grégorienne de l’Assomption ; 11h30, messe solennelle de l’Assomption ; 12h45, messe de l’Assomption ; 15h45, vêpres solennelles, suivies d’une procession dans les rues ; 18h30, renouvellement du vœu de Louis XIII et messe solennelle de l’Assomption.

Infos :
www.notredamedeparis.fr ;
01 42 34 56 10.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse