Chemin de croix de Saint Antoine des Quinze-Vingt

Le chemin de croix de Saint Antoine des Quinze-vingts

Il est l’œuvre de Sœur Mercedès , bénédictine de l’Abbaye Saint Scholastique à Dourgne (81).

Cette œuvre unique, en terre cuite, comprend des symboles à préciser :
La tunique orangée de Jésus, mélange du rouge sang et de l’or de la gloire ;
Le vêtement blanc de Marie déjà habitée par l’espérance de la résurrection
Les couleurs sombres, c’est « nous » avec nos mélanges de lourdeur et de péché.

Ce chemin de croix commence au lavement des pieds, qui manifeste l’abaissement du Fils de Dieu, et qui est en même temps un acte d’amour .

La croix n’apparaît qu’à la 12e station, car en réalité le condamné portait seulement la poutre transversale , ou « patibulum » qui s’emboitait dans une poutre verticale restée en permanence sur le lieu de supplice, le « types ».

Le chemin de croix se termine à Emmaüs, dans le geste de la fraction du pain qui ouvre les esprits des deux disciples : ils reconnaissent alors Jésus ressuscité.

Un livret explique tous les symboles, ainsi que le choix des emplacements dans l’église.
En effet, les stations sont placées dans les bas côtés , au sommet des voûtes, et la dernière , Emmaüs est derrière l’autel principal !

Chemins de Croix

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse