Esprit, qui es-tu ?

À partir du lundi 5 octobre, le Collège des Bernardins propose un nouveau MOOC, intitulé « Esprit, qui es-tu ? » Présenté par le P. Pascal Ide, ces cours en ligne, ouverts à tous, proposent d’éclairer par la théologie, mais aussi par les sciences de la nature et les sciences sociales, le troisième personnage de la Trinité.

P. Pascal Ide
P. Pascal Ide
© D.R.

Paris Notre-Dame – Pourquoi un MOOC sur l’Esprit Saint ?

P. Pascal Ide – Ce parcours se présente un peu comme une enquête. Il y a plus de cinquante ans, avant Vatican II, l’Esprit Saint était un inconnu pour la plupart des chrétiens. Mais depuis le Concile, les choses ont changé. L’ouverture œcuménique, notamment, nous a invités à parler avec les Églises orientales pour qui la pneumatologie – la théologie de l’Esprit Saint – est centrale. Après le Concile, la découverte du renouveau dans l’Esprit a permis à l’Église catholique de vivre un printemps extraordinaire, sans bien sûr que ce renouveau soit l’unique lieu où l’Esprit Saint parle. Et pour autant, la troisième personne divine reste encore un profond mystère. Pourquoi ? Plusieurs raisons parmi beaucoup. Une première est que, si nous avons tous une expérience personnelle de ce qu’est un père ou un fils, c’est moins le cas pour le mot esprit. Il recouvre pour chacun des significations différentes. Deuxième difficulté, le sens du terme esprit diverge selon que vous preniez le mot hébreu ou le mot grec. Esprit en grec désigne davantage une réalité non matérielle alors qu’en hébreu le premier sens est celui de vent ou de souffle. Autre difficulté : en Dieu il y a une vie, un ordre et une genèse. C’est ainsi que le Père est la source du Fils et de l’Esprit, et cela de manière différente. Or nous n’avons qu’une grande expérience de communication de la vie : la paternité et la maternité. Dès lors, à partir de quelle expérience différente approcher l’autre communication en Dieu. Comment penser ce qu’on appelle la procession de l’Esprit Saint ? Autant de questions auxquelles s’affrontera le MOOC.

P. N.-D. – Pourquoi avoir choisi de vous appuyer sur les sciences sociales et sur les sciences naturelles pour ce cours ?

P. I. – Je vais, bien sûr, prendre le temps de parcourir l’Écriture, la Tradition et le Magistère, ainsi que de me mettre à l’écoute de tel ou tel théologien, mais je vais aussi m’appuyer sur d’autres disciplines. J’ai constaté qu’il y a un point qu’on ne prend pas assez au sérieux, c’est le sens du mot esprit. Un père, est, pour chacun de nous, une réalité corporelle et sexuée. Et tout le travail théologique consiste, à partir de cette réalité concrète, à transférer analogiquement ce mot du registre créé au registre incréé. Mais on fait peu ce travail pour le mot esprit. Par exemple, en sciences sociales, je m’appuierai sur une étude célèbre de l’anthropologue Marcel Mauss, Essai sur le don, qu’il a publié en 1923-1924. En travaillant notamment sur les sociétés polynésiennes, il a découvert qu’elles fonctionnaient non sur le contrat, mais sur le don et ses trois actes fondateurs que sont l’obligation de donner, l’obligation de recevoir et l’obligation de rendre. Mais au nom de quoi le don circule-t-il ? Grâce au hau, qui dans la langue maorie signifie « esprit ». Il y a dans le cadeau (par exemple, des coquillages) un esprit, qui appartient au donateur, passe par le receveur et doit revenir au donateur. Ceci nous évoque le don du Père au Fils, et du Fils au Père, dans cet acte d’amour qui fait l’unité entre les deux. J’oserais l’hypothèse que ce schéma peut nous aider à comprendre la circulation de l’Esprit entre le Père et le Fils. Son œuvre propre est donc d’opérer l’unité. Je vais également m’appuyer sur les sciences de la nature, par exemple, en travaillant sur la notion d’onde, pour expliquer la manière dont les choses matérielles entrent en relation… Nous avons donc finalement des expériences qui permettent d’approcher du mystère de l’Esprit Saint comme nous en avons pour le Père et le Fils ! L’Esprit Saint, disait Jean-Paul II, est « la Personne-Amour », « la Personne-Don », ce don qui circule.

Propos recueillis par Priscilia de Selve @Sarran39

Informations et inscription
https://sinod.fr/courses/course-v1:Theologie+10+2020_T2/about

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse