L’Église
Catholique
À Paris

Interview du cardinal Jean-Marie Lustiger sur France Inter à propos de sœur Marie-Paul de Saint Raymond

France Inter – 12 mai 1994

« Et j’ai bien connu Hélène Saint Raymond au moment où elle était étudiante. Nous étions étudiants quasiment contemporains en Sorbonne. »

Extrait d’une retranscription d’un enregistrement audio.

Annette Ardisson – Il ne nous reste plus beaucoup de temps, malheureusement. Je sais que vous tenez à parler de l’Algérie, des religieux qui y sont. Vous connaissiez personnellement Sœur Marie-Paul de Saint Raymond qui s’est fait assassiner dimanche dernier. François Foucart me disait qu’il y a encore 400 religieux français en Algérie. Cela me paraît énorme ; est-ce que vous confirmez le chiffre ? Et pourquoi restent-ils là ?

Cardinal Jean-Marie Lustiger – Ils restent là par amour de leurs frères musulmans que Dieu aime, par amour du Christ, par service désintéressé de la foi et respect des hommes.

Et j’ai bien connu Hélène Saint Raymond au moment où elle était étudiante. Nous étions étudiants quasiment contemporains en Sorbonne. Je connais bien beaucoup d’autres qui sont là-bas et l’archevêque d’Alger. Je sais bien les raisons qui les font rester là-bas. C’est le désir désintéressé de rendre témoignage à l’amour du Christ pour tous les hommes.

AA – Mais ils ne peuvent pas faire de prosélytisme en ce moment ?

JML – Ils ne font pas de prosélytisme. Ils sont, ils existent. Et c’est cela le témoignage qu’ils ont à rendre.

Source : Institut Jean-Marie Lustiger.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse