L’Église, pionnière en matière de pratiques sociales

Revenir sur la doctrine sociale de l’Église au fil des siècles. Voilà ce que propose l’antenne Art, culture et foi/Paris de St-Antoine des Quinze-Vingts (12e) dans un cycle de conférences, courant mars, données par des historiens.

JPEG - 76.1 ko
La crèche de l’hospice des Enfants-trouvés créé à Paris par saint Vincent de Paul. Gravure extraite de l’ouvrage d’Arthur Loth Saint Vincent de Paul et sa mission sociale.
© Archives historiques de l’Archevêché de Paris

Tout est parti d’un regret. Celui de ne pas assez voir relayé l’implication de l’Église dans le développement de la politique sociale en France. « Alors que celle-ci est pionnière en matière de pratiques sociales », souligne Nicole Lemaitre, historienne spécialiste du XVIe siècle. Engagée dans la cellule Art, culture et foi / Paris de sa paroisse, St-Antoine des Quinze-Vingts (12e), elle est à l’initiative d’un cycle de conférences autour du Discours social et pratiques charitables des catholiques à Paris qui se tient pendant le mois de mars dans sa paroisse.

Encourager le tissu associatif
Quatre historiens ou acteurs de renom y viennent présenter des figures emblématiques (Rosalie Rendu, Frédéric Ozanam...) et rappellent que l’assistance et la fraternité font partie des fondamentaux du christianisme. « On a tendance à l’oublier, mais elles s’inscrivent au cœur même du message évangélique », explique Nicole Lemaitre qui souligne qu’elles se retrouvent, au fil des siècles, perpétuées dans les paroisses parisiennes. St-Antoine des Quinze-Vingts ne fait pas exception. Au contraire. « Il y a, dans ce quartier construit par des Auvergnats et des Bourguignons, une grande tradition d’accueil de populations émigrées. » Les populations espagnole et portugaise autrefois. Les migrants sri-lankais et syriens aujourd’hui. La paroisse héberge l’une des Conférences Saint-Vincent de Paul les plus anciennes, inaugurée par Frédéric Ozanam lui-même. Elle organise aujourd’hui des tournées de rue et un accueil, Gare de Lyon, pour les personnes vivant dans la rue. Elle a aussi mis en place, l’an dernier, l’opération Hiver solidaire. Ces conférences sont, aussi, l’occasion de rappeler aux paroissiens qu’ils s’inscrivent dans cette tradition ecclésiale et paroissiale. L’occasion de les soutenir. Et de les encourager.

Par Isabelle Demangeat @LaZaab

Le programme

  • Samedi 29 février. "La doctrine sociale de l’Église du Moyen Âge au XXe siècle", P. Jean-Robert Armogathe, enseignant à l’École pratique des hautes études.
  • Samedi 7 mars. "Rosalie Rendu et ses émules : les religieuses et le soin des pauvres au XIXe siècle", Anne Jusseaume, maîtresse de conférence à l’université d’Artois.
  • Samedi 21 mars. "Frédéric et Amélie Ozanam, au-delà des œuvres, la découverte d’un couple", Magdeleine Houssay, historienne.
  • Samedi 28 mars. "La Société Saint-Vincent de Paul et l’assistance à Paris au XXIe siècle", Jérôme Perrin, président du conseil de Paris de la Société Saint-Vincent de Paul.
  • Gratuites et ouvertes à tous, les conférences se tiendront de 10h à 12h, "salle Rivière" des locaux de St-Antoine des Quinze-Vingts : 57 ter, rue Traversière, 12e.
  • Plus d’informations : 01 53 17 19 00 ; paroisse@saqv.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse