Les projets du diocèse pour 2012

Paris Notre Dame - Pouvez-vous résumer en quelques mots l’année 2011 ?

Philippe de Cuverville, économe diocésain, directeur général des Affaires économiques.
Philippe de Cuverville, économe diocésain, directeur général des Affaires économiques.
© Anna Latron

Philippe de Cuverville – Nous avons avancé dans de nombreux domaines. Sur le plan des Ressources humaines, nous avons lancé la mise en place de correspondants, dont la vocation est d’assurer une présence RH pour les salariés et bénévoles des paroisses où ils agissent. Par ailleurs, nous avons donné un coup d’accélérateur à l’Institut de formation sociale (IFS) qui entre dans une nouvelle dynamique. Parallèlement, nous avons développé une offre de coaching pour aider laïcs et clercs dans les étapes importantes de leur vie professionnelle et/ou pastorale. En outre, nous avons, à la demande du Cardinal, rédigé une charte du bénévolat – bientôt disponible –, dans le but de mieux préciser le rôle et les engagements de chacun.Par ailleurs, nous avons défini une charte graphique pour notre diocèse en chemin vers sa nouvelle Maison diocésaine. En ce qui la concerne, nous avons franchi de grandes étapes. En ligne avec notre calendrier, la phase de construction est lancée. De même, la première pierre du nouveau bâtiment de la Maison Marie-Thérèse, qui accueille les prêtres âgés dépendants, va bientôt être posée. Côté immobilier, de nombreux autres travaux ont été réalisés dans différentes paroisses. Enfin, sur le plan financier, nous avons modifié et rendu accessible la présentation des chiffres du diocèse dans un souci de plus grande transparence et le pôle Ressources a réorganisé son service Donations et legs.

P.N.-D. - Comment s’annonce l’année 2012 pour le diocèse ?

Philippe de Cuverville – Nous poursuivons les projets initiés. Les vicaires généraux déménageront en juillet prochain rue des Ursins (4e), et l’emménagement des services diocésains dans la Maison diocésaine à l’été 2013 devrait être respecté. Nous réfléchissons sérieusement à l’avenir de deux des bâtiments de la Maison Marie-Thérèse (14e). Pour les paroisses, de gros travaux vont débuter comme à St-Gabriel (20e) ; de même, un projet important se profile à St-Joseph Artisan (10e). La Maison Ozanam (17e) va, quant à elle, sortir de terre. Nous avons par ailleurs changé quelques règles de solidarité en vue de renforcer les liens entre les paroisses. Ainsi, un nouveau barème de CVS permet aux plus aisées qui l’acceptent de soutenir davantage les plus démunies. Par ailleurs, le pôle Ressources travaille activement à la façon d’impliquer les jeunes générations dans la pratique du don. Vous le voyez, par ces exemples, notre diocèse est en mouvement.

P. N.-D. - Quel message souhaiteriez-vous transmettre aux salariés et bénévoles du diocèse ?

Philippe de Cuverville – Cette année sera économiquement plus tendue. Cependant, il faut être optimiste. C’est pour nous l’occasion de répondre à des défis nouveaux, en étant plus créatifs, plus rigoureux.Notre économie complètement basée sur la générosité des fidèles nous invite à chercher de nouvelles ressources et à en faire le meilleur usage possible. Cela nous engage à nous interroger, à trouver de nouvelles idées,de nouveaux moyens. De plus, le fait que nos prêtres soient moins nombreux nous pousse, à l’invitation du Cardinal, à réfléchir à un nouveau mode d’organisation pour leurs lieux de vie. Cela va avoir des conséquences à de nombreux niveaux. Encore une fois, réjouissons-nous de participer à ces adaptations de notre Église au monde dans lequel nous vivons. • Propos recueillis par Ariane Rollier

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse