Lettre du cardinal André Vingt-Trois à la veille du Synode sur la famille

30 septembre 2015

Lettre aux catholiques de Paris.

PDF - 202.8 ko
Lettre du cardinal André Vingt-Trois aux catholiques de Paris à la veille du Synode sur la famille
30 septembre 2015

Dimanche prochain, j’aurai rejoint Rome pour participer à la session du Synode des évêques convoqué par le Pape François. Je sais combien les travaux de la session extraordinaire du mois d’octobre dernier ont suscité intérêt et discussion. Vous avez été nombreux à répondre à mon appel pour constituer des « équipes synodales » et apporter votre contribution au questionnaire préparatoire de la prochaine session. Vos échanges et vos travaux ont trouvé leur place dans la réponse diocésaine que j’ai envoyée à Rome. Ils seront présents à mon esprit pendant cette session.

Chaque session synodale est importante, mais nous avons tous ressenti le désir du Pape François de mettre en pratique de façon plus intense la participation des évêques du monde entier à l’exercice de son ministère. La manière dont il a voulu favoriser l’expression et l’engagement des évêques dans le synode en est le signe. Grâce à sa présence et à ses encouragements, nous avons vraiment vécu un temps de discernement spirituel dont chacun mesure l’importance.

Le sujet sur lequel nous travaillons : « La vocation et la mission de la famille dans l’Église et dans le monde contemporain » touche une des préoccupations principales de beaucoup de nos contemporains, qu’ils soient chrétiens ou non. Il engage beaucoup plus la mission de l’Église que ne le montrent les comptes-rendus de presse avec leurs focalisations particulières. Nous ne sommes pas un parlement duquel sortirait une majorité. Nous sommes un corps uni autour du Pape pour éclairer ses décisions.

Pour que nous vivions cet événement comme un temps de grâce pour l’Église entière, je vous invite tous à prier avec confiance et persévérance. Il serait bon que pendant les trois dimanches du synode, la prière universelle de la messe dominicale comporte une intention spéciale pour le synode. De même, j’appelle chacune et chacun à une prière personnelle ou familiale régulière à la même intention. Dans cet esprit, je vous joins la prière que le Pape François a donnée à l’Église pour nous associer dans la recherche de la volonté de Dieu.
Merci pour votre soutien et votre prière.

Paris, le 30 septembre 2015.
+ André, cardinal VINGT-TROIS
Archevêque de Paris.

Prière du Pape François pour la fête de la Sainte Famille

29 décembre 2013.

Jésus, Marie et Joseph
en vous nous contemplons
la splendeur de l’amour véritable,
à vous nous nous adressons avec confiance.

Sainte Famille de Nazareth,
fais aussi de nos familles
des lieux de communion et des cénacles de prière,
des écoles authentiques de l’Évangile
et des petites Églises domestiques.

Sainte Famille de Nazareth,
que jamais plus dans les familles on fasse l’expérience
de la violence, de la fermeture et de la division :
que quiconque a été blessé ou scandalisé
connaisse rapidement consolation et guérison.

Sainte Famille de Nazareth,
que le prochain Synode des Évêques
puisse réveiller en tous la conscience
du caractère sacré et inviolable de la famille,
sa beauté dans le projet de Dieu.
Jésus, Marie et Joseph
écoutez-nous, exaucez notre prière.
Amen.

Interventions

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse