L’Église
Catholique
À Paris

Voyage apostolique de Jean Paul II à Paris en 1997 à l’occasion de la XIIe Journée Mondiale de la Jeunesse

Le 79e voyage apostolique de Jean Paul II a eu lieu en France à Paris du 21 au 24 août 1997.

21 août 1997

Visite au Président de la République au Palais de l’Elysée
Ma venue à Paris marque une nouvelle étape dans une sorte de vaste itinéraire parcouru avec les jeunes à travers le monde depuis douze ans maintenant, pour un échange toujours renouvelé avec eux. Ils viennent fortifier ensemble leur volonté de bâtir un monde plus hospitalier, un avenir plus pacifique. Beaucoup d’entre eux, dans leur région et dans leurs nations, éprouvent les souffrances qu’entraînent des conflits fratricides et le mépris de l’être humain ; trop souvent, ils se heurtent à la précarité de l’emploi, à une pauvreté extrême ; leur génération cherche avec difficulté non seulement un minimum de moyens matériels, mais encore des raisons de vivre et des objectifs qui motivent leur générosité. Ils se rendent compte qu’ils ne seront heureux que bien intégrés dans une société où la dignité humaine est respectée et la fraternité réelle. Ils ont ici une occasion privilégiée de mettre en commun leurs aspirations et de se communiquer les uns aux autres les richesses de leurs cultures et de leurs expériences.
- Lire le discours.

Rencontre avec les jeunes sur le Champ de Mars
Vous prenez la suite des jeunes qui, en portant des rameaux d’olivier, sont venus au devant du Christ qui entrait à Jérusalem. Ils acclamaient le Christ. Aujourd’hui, jeunes de tous les continents, vous reconnaissez le Christ, qui nous unit dans un joyeux échange et dans une forte solidarité, et vous marchez ensemble vers le bonheur qu’il nous offre. Comme signe de votre diversité d’origines et de cultures, vous avez choisi l’arc-en-ciel ; vous exprimez par là votre action de grâce pour les alliances de Dieu avec la création jusqu’à l’alliance définitive, scellée par le sang du Sauveur.
- Lire le discours.

Extraits du voyage de Jean-Paul II à Paris pour les Journées Mondiales de la Jeunesse en 1997

Méditation lors de la rencontre avec les jeunes
Chers jeunes, en tant que membres de l’Église, il vous appartient de continuer le geste du Seigneur : le lavement des pieds préfigure toutes les œuvres d’amour et de miséricorde que les disciples du Christ accompliront tout au long de l’histoire, pour faire grandir la communion entre les hommes. Aujourd’hui, vous êtes vous aussi appelés à vous engager dans ce sens : acceptant de suivre le Christ ; vous annoncez que le chemin de l’amour parfait passe par le don total et constant de soi-même. Lorsque des hommes souffrent, lorsqu’ils sont humiliés par la misère ou l’injustice, et qu’ils sont bafoués dans leurs droits, attachez-vous à les servir ; l’Église invite tous ses fils à s’engager pour que chaque personne puisse vivre debout et être reconnue dans sa dignité primordiale d’enfant de Dieu.
- Lire le discours.

Message pour la veillée de prière sur les vocations
Je vous invite tous à prier pour les jeunes qui, à travers le monde, entendent l’appel du Seigneur et pour ceux qui peuvent avoir peur d’y répondre. Qu’ils trouvent autour d’eux des éducateurs pour les guider ! Qu’ils perçoivent la grandeur de leur vocation : aimer le Christ par-dessus tout comme un appel à la liberté et au bonheur ! Priez pour que l’Église vous aide dans votre démarche et opère un juste discernement ! Priez pour que les communautés chrétiennes sachent toujours retransmettre l’appel du Seigneur aux jeunes générations !
- Lire le discours.

22 août 1997

Béatification de Frédéric Ozanam à Notre-Dame de Paris
Frédéric Ozanam aimait tous les démunis. Dès sa jeunesse, il a pris conscience qu’il ne suffisait pas de parler de la charité et de la mission de l’Église dans le monde : cela devait se traduire par un engagement effectif des chrétiens au service des pauvres. Il rejoignait ainsi l’intuition de Monsieur Vincent : « Aimons Dieu, mes frères, aimons Dieu, mais que ce soit aux dépens de nos bras, que ce soit à la sueur de nos visages » (Saint-Vincent de Paul, XI, 40). Pour le manifester concrètement, à l’âge de vingt ans, avec un groupe d’amis, il créa les Conférences de Saint-Vincent de Paul, dont le but était l’aide aux plus pauvres, dans un esprit de service et de partage. Très vite, ces Conférences se répandirent en dehors de France, dans tous les pays d’Europe et du monde. Moi-même, comme étudiant, avant la deuxième guerre mondiale, je faisais partie de l’une d’entre elles.
- Lire l’homélie.

Allocution dans la Cathédrale d’Évry
Vous serez les vrais bâtisseurs de l’Église, temple spirituel (cf. Lumen gentium, n. 6), si vous portez la Bonne Nouvelle à toutes les nations, si vous entrez en dialogue avec vos frères de différentes origines et de différentes cultures, si vous accueillez les blessés de la vie, les pauvres, les malades, les personnes handicapées, les prisonniers. Tous sont appelés à être des pierres vivantes de l’édifice dont le Christ est la pierre angulaire.
- Lire le discours.

Message pour les jeunes en prison
Pendant la Journée mondiale de la Jeunesse, je pense à vous qui êtes actuellement incarcérés. Votre situation ne doit pas vous conduire à la désespérance. Vous portez au fond de votre cœur des souffrances liées aux causes de votre détention actuelle. L’Église demeure proche de vous. Elle veut témoigner de l’espérance que le Christ nous apporte. Aucun acte ne peut vous enlever la dignité d’enfant de Dieu qui est la votre.
- Lire le discours.

Message pour le Chemin de Croix
Dans un monde où le mal paraît triompher, où l’espérance semble parfois étouffée, en union avec les martyrs de la foi, de la fraternité et du partage, avec les témoins de la justice et de la liberté, avec les victimes de l’intolérance et du refus de l’autre, avec tous ceux et toutes celles qui, en tant de nations déchirées par la haine ou la guerre, ont donné leur vie pour leurs frères, faites-vous proches les uns des autres, comme le Christ s’est fait proche de vous ; ne détournez pas votre regard ; ayez le courage de la rencontre, du geste fraternel, à l’image de Simon de Cyrène soutenant Jésus dans sa montée vers le Calvaire ; soyez des artisans audacieux de réconciliation et de paix ; ensemble, vivez la solidarité et l’amour fraternel ; faites briller la Croix du Sauveur pour annoncer au monde la victoire du Ressuscité, la victoire de la vie sur la mort !
- Lire le discours.

23 août 1997

Messe pour le Forum des Jeunes à Saint-Étienne du Mont
Que le temps de renouveau spirituel que vous venez de vivre ensemble vous engage à avancer avec tous vos frères chrétiens à la recherche de l’unité voulue par le Christ. Qu’il vous conduise, avec une charité fraternelle, à la rencontre des hommes et des femmes d’autres convictions religieuses ou intellectuelles pour la connaissance authentique et le respect mutuel qui font grandir en humanité. L’Esprit de Dieu vous envoie, pour que vous deveniez avec tous vos frères et toutes vos sœurs du monde, les bâtisseurs d’une civilisation réconciliée, fondée sur l’amour fraternel.
- Lire l’homélie.

Méditation lors de la veillée baptismale avec les jeunes à Longchamp
Cependant, le Baptême et la Confirmation n’éloignent pas du monde, car nous partageons les joies et les espoirs des hommes d’aujourd’hui et nous apportons notre contribution à la communauté humaine, dans la vie sociale et dans tous les domaines techniques et scientifiques. Grâce au Christ, nous sommes proches de tous nos frères et appelés à manifester la joie profonde qu’il y a à vivre avec Lui. Le Seigneur nous appelle à remplir notre mission là où nous sommes, car « le poste que Dieu nous a assigné est si beau qu’il ne nous est pas permis de le déserter » (cf. Lettre à Diognète, VI,10).
- Lire le discours.

24 août 1997

Messe de la Journée mondiale de la Jeunesse à Longchamp
Chers jeunes, votre chemin ne s’arrête pas ici. Le temps ne s’arrête pas aujourd’hui. Partez sur les routes du monde, sur les routes de l’humanité, en demeurant unis dans l’Église du Christ ! Continuez de contempler la gloire de Dieu, l’amour de Dieu ; et vous serez éclairés pour bâtir la civilisation de l’amour, pour aider l’homme à voir le monde transfiguré par la sagesse et l’amour éternels. Pardonnés et réconciliés, soyez fidèles à votre baptême ! Témoignez de l’Évangile ! Membres de l’Église, actifs et responsables, soyez disciples et témoins du Christ qui révèle le Père, demeurez dans l’unité de l’Esprit qui donne la vie !
- Lire l’homélie.

Angelus à Longchamp
Au moment de clore cette Journée mondiale en France, je tiens à évoquer la haute figure de sainte Thérèse de Lisieux, entrée dans la vie voici cent ans. Cette jeune carmélite fut tout entière saisie par l’amour de Dieu. Elle vécut radicalement l’offrande d’elle-même en réponse à l’Amour de Dieu. Dans la simplicité de la vie quotidienne elle sut également pratiquer l’amour fraternel.
- Lire le discours.

Salut du balcon de la Nonciature apostolique
Malheureusement, je dois quitter Paris, après avoir vécu ici une splendide Journée de la Jeunesse. Mais une petite consolation reste, cette consolation c’est que je retourne à Rome pour la Journée de saint Louis, saint Louis des Français. Alors la France m’accompagne aussi à Rome. Au nom de ce grand saint, saint Louis, roi des français, je voudrais remercier tous ceux qui ont collaboré à la préparation de cette Journée Mondiale de la Jeunesse.
- Lire le discours.

Cérémonie de départ à l’Aéroport d’Orly
Je voudrais assurer tous les catholiques de France de mon affection et de ma profonde communion spirituelle ; je les invite à être auprès de leurs frères des témoins de leur foi et de l’amour de Dieu, œuvrant pour une société qui aspire à la paix, à la convivialité et à la collaboration de tous, en vue du bien commun. Attachés au dialogue, ils sont convaincus que, au sein d’une nation qui a une tradition de fraternité et de liberté, l’expression de convictions religieuses différentes doit permettre de développer les richesses culturelles et le sens moral et spirituel de tout un peuple ; elle doit aussi contribuer à la qualité de la vie publique, en particulier par l’attention aux plus faibles de la société.
- Lire le discours.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse