À Saint-Nicolas-des-Champs, des premières communions pas comme les autres

Le samedi 1er juillet dernier, quatre jeunes filles porteuses de trisomie, appartenant au groupe de catéchèse spécialisée de la paroisse St-Nicolas-des-Champs ont fait leur première communion. Un moment fort en émotion, pour elles, leurs familles et accompagnateurs.

JPEG - 580.7 ko
Thaïs (10 ans) communie avec le P. Christophe Aubanelle.
© Mathilde Rambaud

Malgré la pluie qui tombe dru en ce matin du samedi 1er juillet, les tenues des grands jours sont de sortie et l’excitation est à son comble en l’église de St-Nicolas-des-Champs (3e) qui accueille une célébration peu commune : la première communion d’Adélaïde (9 ans), Carla (11 ans), Maud (13 ans) et Thaïs (10 ans). Jusque-là rien de bien surprenant. Si ce n’est que ces quatre jeunes filles font partie du premier groupe de catéchèse spécialisée de Paris destinée aux enfants porteurs d’une trisomie. Après deux ans de préparation, toutes vêtues de blanc, elles reçoivent aujourd’hui l’eucharistie pour la première fois.

Marie et Amaury, les parents de Thaïs, confient, le regard brillant de joie : « Notre fille en parle depuis plusieurs jours ! À son niveau, elle a conscience que cette journée est importante. » Même son de cloche du côté de Carine, maman de Carla : « Elle l’attendait avec beaucoup d’impatience ! » Il est cependant difficile de cerner les pensées qui peuvent habiter les esprits de ces jeunes filles pour qui la communication reste limitée. « Je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de mon enfant, reconnaît Agnès, la mère d’Adélaïde, mais une chose est sûre, son cœur est prêt. »

Le chemin vers l’eucharistie n’allait pas forcément de soi pour tous. « Je ne pensais pas que ce serait un jour possible », avoue Carine. » Et si Agnès gardait espoir « qu’à terme » sa fille puisse faire sa première communion, sa joie est d’autant plus grande que « c’est arrivé plus tôt grâce à la catéchèse adaptée ! » Marie et Amaury en étaient eux certains : « Nous ignorions comment, mais nous savions qu’elle communierait un jour. »

Le P. Christophe Aubanelle, curé de la paroisse, qui a accueilli en janvier 2016 ce groupe de catéchèse spécialisée et accompagné ces enfants, insiste : « Adélaïde, Carla, Maud et Thaïs ont reçu aujourd’hui Jésus au même titre que n’importe quel chrétien même si elles ne sont pas capables de l’exprimer de la même manière que nous. Ces enfants sont nos maîtres dans l’amour : par leur simplicité, ils sont davantage ouverts à l’Amour de Dieu. » « Ils nous évangélisent si l’on veut bien se laisser évangéliser par eux », confirme Alexia, la mère de Maud.

Claude Morin et Isabelle Cloarec animent depuis deux ans, une fois par mois, le groupe de catéchèse spécialisée de la paroisse. « Tout doit être très ritualisé, visuel et concret, explique Claude, car ils ont besoin de repères. » Et elles redoublent pour cela d’imagination. « Lors de la dernière séance par exemple, nous avons proposé aux enfants de se confesser. Nous avions préparé plusieurs images représentant différents péchés. Chaque enfant a choisi celles qu’il souhaitait et les a collées sur des galets. Ensuite, un par un, accompagnés du P. Christophe Aubanelle, ils les ont déposés dans un grand panier installé devant une icône du Christ. »

Et tous espèrent voir le chemin se poursuivre, à commencer par le curé qui annonce : « Nous sommes déjà en discussion pour la confirmation ! »

Mathilde Rambaud

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse