L’Église
Catholique
À Paris

Conférences de Carême à Notre-Dame de Paris - Présentation générale

En 1835, Frédéric Ozanam suggère à Mgr de Quelen, archevêque de Paris, d’inviter l’Abbé Lacordaire à donner dans la cathédrale Notre-Dame de Paris ses « conférences » pour l’Avent et le Carême.

Elles eurent immédiatement un immense retentissement. Ozanam note un peu plus tard : « il nous semblait assister à la résurrection religieuse de la société actuelle ». Pour s’adresser à l’ensemble de la société, Lacordaire et ses amis choisissent le titre alors nouveau de « conférences » plutôt que celui des « sermons » de Carême. A tous ses contemporains, quelle que fût leur position, Lacordaire parlait en témoin de la foi catholique dans les questions majeures que posait à la conscience humaine l’évolution de la société.

Les successeurs de Mgr de Quelen et de l’Abbé Lacordaire se laissèrent guider par la même orientation dans le choix des thèmes des « conférences ».

Les conférences de Carême s’adressent à tous ceux qui viennent écouter le conférencier. En outre, la diffusion par France Culture, Radio Notre Dame, KTO élargit cette perspective : les conférenciers s’adressent à des croyants ou à des non-croyants (www.radionotredame.com et www.ktotv.com).

Depuis 1835 (Ozanam et Lacordaire)

Frédéric Ozanam a 22 ans quand l’abbé Henri Lacordaire commence des conférences doctrinales au Collège Stanislas (1835). Ozanam et des amis suggèrent à l’archevêque de Paris, Hyacinthe de Quélen, de pouvoir les entendre à Notre-Dame de Paris, lors des « stations » d’Avent et de Carême. Il s’agit de prédications, souvent doctrinales, qui étaient données à midi pendant ces deux temps « privilégiés » de l’année liturgique. Après des hésitations, Mgr de Quélen accepte de confier la chaire de Notre-Dame à l’abbé Lacordaire, qui remporte un immense succès (1835-1836). « Il nous semblait assister à la résurrection religieuse de la société actuelle », note alors le jeune Ozanam. Le Père Ravignan, un jésuite, lui succède pendant son séjour romain. En février 1841, le P. Lacordaire revient, en habit de dominicain. Il prononcera ensuite les « conférences » de décembre 1843 au Carême 1852.

Un nouveau printemps pour l’Église

Le titre de « conférences, étonnamment moderne est contemporain des « Conférences de charité », les Conférences de Saint-Vincent de Paul organisées par Ozanam et ses amis : à son époque, le catholicisme français redémarre avec un dynamisme éclatant, dans les années d’« un nouveau printemps pour l’Église », comme l’écrit l’historien Yves-Marie Hilaire. Le souci d’une formation chrétienne, chez tous les jeunes gens qui retrouvent ou rejoignent l’Église, anime en profondeur les conférenciers depuis Lacordaire.

Un millier de conférences depuis 1835

Jésuites et dominicains vont alterner dans ces conférences sacrées : le P. Félix, s.j., de 1853 à 1870, le P. Monsabré, o.p., de 1872 à 1890. Le fondateur de l’Institut catholique, Mgr d’Hulst, les assure entre 1891 et 1896, puis les dominicains occupent le premier tiers du XXe siècle (avec l’interruption d’un Oratorien, le P. Sanson (1925-1927), dont les textes sont rédigés par son confrère, alors interdit de parole, le philosophe Laberthonnière), puis ce fut le tour des jésuites (les Pères Pinard de la Boullaye 1929-1937, Panici 1941-1945, Riquet), plus récemment les jésuites (Sintas, Thomas, Calvez) ont alterné avec des dominicains (Carré, Bro, Bruguès).

Ces dernières années, les conférences ont été prêchées en 2000 par le Père Jean-Robert Armogathe sur “Le Fils, visage de Dieu”, puis en 2001 par des archevêques des cinq continents (Schönborn, Calvet, Tumi, George, Chang, Ratzinger) à l’occasion du Jubilé (“L’Église dans les cinq continents au seuil du troisième millénaire”), en 2002 c’est le Père Joseph-Marie Verlinde qui s’exprime sur “Le Christianisme au défi des nouvelles religiosités”, en 2003 le cardinal Paul Poupard aborde “La sainteté au défi de l’histoire. Portrait de six témoins pour le troisième millénaire”, et en 2004 sous le titre “Qui nous fera voir le bonheur ?” par les cardinaux des diocèses partenaires du Congrès International pour la Nouvelle Evangélisation (Lustiger, Schönborn, Erdö, Policarpo, Danneels).

En 2005, les conférences ont pris la forme d’un dialogue où la foi chrétienne et la pensée contemporaine s’expliquent l’une l’autre sur un grand sujet de société :

En 2005 : “Foi et Raison”
Les conférences ont été confiées à Jean-Luc Marion, P. Frédéric Louzeau, Marcel Gauchet, au P. Antoine Guggenheim, à Marguerite Harl, à Philippe Sers, à Catherine Grenier, au P. Patrick Faure, à Jean-Louis Chrétien et conclues par le cardinal Cottier.

En 2006 : “Voici l’homme”
Les conférences ont été confiées à Jean Vanier, Axel Kahn, Marguerite Lena, Michel Serres, Anne-Marie Pelletier, Julia Kristeva, au P. Brice de Malherbe, Marie de Hennezel, au P. Henry de Villefranche, Claude Vigée, et conclues par Mgr Pierre d’Ornellas.

En 2007 : “Qu’est-ce que la Vérité ?”
Les conférences ont été confiées à Pierre Manent, P. Michel Fédou, Philippe Boutry, P. Gérard Pelletier, Francis Balle, Bruno Frappat, Valère Novarina, Jérôme Alexandre, Monette Vacquin, P. Alain Mattheeuws et conclues par Mgr André Vingt-Trois.

En 2008 : “Qui dites-vous que je suis ?”
Les conférences ont été confiées à Claude Lepelley, Rafic Nahra, Jean de Loisy, Benoît Chantre, François Villeroy de Galhau, P. Edouard Herr, Maurice Godelier, Mgr Jérême Beau, Fabrice Midal, Rémi Brague et conclues par le cardinal André Vingt-Trois.

En 2009 : “Saint Paul, juif et apôtre des nations : sa personnalité, sa mission”
Les conférences ont été confiées à Alain Decaux, Giorgio Agamben, Éric Morin, Chantal Delsol, André-Marie Ponnou-Delaffon, Mgr Job Getcha, Mgr Pierre Debergé, Marie-Françoise Baslez, Claude Baty et conclues par le Cardinal André Vingt-Trois.

En 2010 : “Vatican II, une boussole pour notre temps”
Les conférences ont été confiées à Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Fr. Enzo Bianchi, P. Denis Dupont-Fauville, P. Dominique Soujeole, Michel Camdessus, P. Matthieu Rougé, M. le rabbin Rivon Krygier, Dominique Folscheid et conclues par Mgr Jean-Louis Bruguès.

En 2011 : “La famille : héritage ou avenir ?”
Les conférences ont été confiées à Martine Segalen, P. Jacques de Longeaux, Olivier Rey, P. Frédéric Louzeau, Françoise Dekeuwer-Defossez, P. Alexis Leproux, P. Philippe Bordeyne, Antoine et Stéphanie Bonnasse, Jacques Arènes, Antoine Renard et conclues par Mgr Pierre d’Ornellas.

En 2012 : “La solidarité : une exigence et une espérance”
Les conférences ont été confiées à Mgr Angelo Scola, Emmanuel Faber, Sr Cécile Renouard, Jean-Pierre Jouyet, P. Gaël Giraud, Jérôme Vignon, Mgr Michel Dubost, Philippe Pelletier, Jacques Trublet et Andrea Riccardi.

En 2013 : “Croire, une chance pour tous”
Les conférences ont été confiées à l’archevêque de Paris et à ses vicaires généraux : Mgr Bruno Lefevre Pontalis, Mgr Jérôme Beau, Mgr Renauld de Dinechin, Mgr Michel Aupetit, Mgr Éric de Moulins-Beaufort et Mgr André Vingt-Trois.

En 2014 : “L’homme, un être appelé”
Les conférences ont été confiées à l’archevêque de Paris et à ses vicaires généraux : Mgr Renauld de Dinechin, Mgr Michel Aupetit, Mgr Bruno Lefevre Pontalis, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, Mgr Jérôme Beau et Mgr André Vingt-Trois.

En 2015 : “Six visages de la vie consacrée”
Les conférences ont été confiées à six personnes appartenant à une forme différnte de vie consacrée : P. François Cassingena-Trévedy, Mlle Marie Laetitia Calmeyn, Fr. Aloïs, Sr Cécile de Jésus-Alliance, Mlle Marguerite Léna, P. Philippe Lefebvre.

Les conférences des trois années 2016, 2017, 2018 sont conçues pour proposer un discernement chrétien sur la culture contemporaine susceptible d’éclairer les tâches de l’évangélisation à venir.

En 2016, “Culture et Évangélisation - Le sens spirituel des cultures”, M. Rémi Brague, M. Thibaud de La Hosseraye, Mme Caroline Roux, Mme Sylvie Barnay, Mme Claire Daudin, Mgr Barthélemy Adoukonou.

En 2017, “Culture et Évangélisation - Le Christ et la Culture”, avec M. Olivier Boulnois, Sir Michael Edwards, Père Denis Dupont-Fauville.

En 2018, “Culture et Évangélisation - La culture, un défi pour l’évangélisation”.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse