Dossier – Femmes et hommes dans l’église : Qui gouverne ?

Paris Notre-Dame du 12 mars 2020

Prostitution : En parler au lycée • Carême : L’Église de Marie, « sainte, joyeuse, maternelle »

Décryptage : La joie comme chemin de sagesse
La 23e Semaine du Marais chrétien s’ouvre vendredi 20 mars. Une trentaine de manifestations sont proposées pendant neuf jours, sur le thème de la joie. Mais qu’est-ce que la joie ? Réponse du philosophe Bertrand Vergely, qui donnera une conférence sur ce thème le 25 mars.

À méditer : Appelés à aimer comme Dieu aime
Extrait de l’homélie de Mgr Michel Aupetit, le samedi 7 mars 2020, lors de l’appel décisif des adolescents à St-Roch (1er).

Société : Au lycée, témoigner pour contrer la prostitution
Entre six et dix mille mineurs se prostitueraient actuellement en France. Certains le feraient en milieu scolaire. Pour aborder cette question délicate, l’association Aux Captifs, la libération, intervient dans différents établissements scolaires parisiens de l’enseignement catholique. Leur objectif : témoigner.

Enquête : Le maire et le curé : guerre d’influence ou correspondance ?
Loin de la tendre caricature offerte par les célèbres Peppone et Don Camillo, maire et curé en leur village italien, quelles sont les relations aujourd’hui, entre élus et paroissiens, au sein des quartiers à Paris ? Éléments de réponse, à quelques jours des élections municipales.

Société : Associations Sainte-Geneviève : un exercice concret de la charité
Sur Paris, plusieurs associations accompagnent des personnes en attente de logements sociaux en leur procurant un toit temporaire. Les associations Sainte-Geneviève en font partie. Avec la particularité d’être implantées en paroisse et portées par leur communauté.

Conférences de carême : Une Église sainte, joyeuse, maternelle
Sur Paris, plusieurs associations accompagnent des personnes en attente de logements sociaux en leur procurant un toit temporaire. Les associations Sainte-Geneviève en font partie. Avec la particularité d’être implantées en paroisse et portées par leur communauté.

Dossier : Femmes et hommes dans l’église : Qui gouverne ?

Depuis 1977, les femmes sont à l’honneur, le 8 mars. Cette date est souvent l’occasion de faire un point sur l’avancée de leurs droits dans le monde entier et sur leur présence dans des instances décisionnelles. Qu’en est-il au sein de l’Église catholique ? « Le Seigneur a voulu manifester son pouvoir et son amour à travers deux visages humains : celui de son divin Fils fait homme et celui d’une créature qui est une femme, Marie », rappelle le pape François dans son exhortation apostolique post-synodale Querida Amazonia publiée le 2 février dernier. L’occasion de réfléchir sur la place de la femme, et de l’homme, dans l’Église.

« Le pouvoir décisionnel de l’Église réside dans le cœur de la personne »
Dans l’exhortation apostolique post-synodale Querida Amazonia, le pape François parle de la nécessité de « ne pas cléricaliser les femmes ». Mais que cela veut-il dire ? Dans un système qui a lié gouvernance et ministère ordonné, quelle est leur place ? Quelle est la place de l’homme ? Comment gouvernent-ils ? Le point avec Laetitia Calmeyn, vierge consacrée, directrice de l’Institut supérieur de sciences religieuses (ISSR) du Collège des Bernardins, consulteur au sein de la Congrégation pour la doctrine de la foi, et Mgr Alexis Leproux, vicaire général du diocèse de Paris, responsable du pôle Formation du diocèse et président du Collège des Bernardins.

« Une représentation plus juste du sacerdoce commun »
Responsable d’Amour et Vérité International, branche apostolique de la Communauté de l’Emmanuel, qui réfléchit sur la complémentarité homme-femme.

« Gouverner dans un esprit de service »
Comment un futur prêtre voit-il la collaboration femmes/prêtres au sein de l’Église ? Réponse de Timothée de Barbentane, séminariste du diocèse de Paris.

La Parole, au féminin ?
Alors que des responsabilités nouvelles sont confiées aux femmes au sein de l’Église et au-delà de la question récurrente de leur accès à certains ministères ordonnés : comment leur parole résonne-t-elle dans l’Église ? Les femmes ont-elles une lecture spécifique de la parole de Dieu ?

« Présenter un nouveau visage de l’Église »
Samedi 29 février, le centre Saint-Jean de Boulogne-Billancourt organisait un colloque intitulé Être une femme dans l’Église aujourd’hui.

Des pistes pour agir : Comment se positionner de manière ajustée ?
Méditer, à la lumière de la parole de Dieu, sur la place de la femme, et celle de l’homme, dans l’Église. C’est ce que propose ici Laetitia Calmeyn, vierge consacrée, directrice de l’Institut supérieur de sciences religieuses (ISSR) du Collège des Bernardins.

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse