La joie comme chemin de sagesse

La 23e Semaine du Marais chrétien s’ouvre vendredi 20 mars. Une trentaine de manifestations sont proposées pendant neuf jours, sur le thème de la joie. Mais qu’est-ce que la joie ? Réponse du philosophe Bertrand Vergely, qui donnera une conférence sur ce thème le 25 mars.

Bertrand Vergely est agrégé de philosophie, professeur à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge.
Bertrand Vergely est agrégé de philosophie, professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge.
© Jean-Marie Périer

Paris Notre-Dame – De quoi parle-t-on quand on parle de la joie ?

Bertrand Vergely – Par la joie, il faut entendre trois choses : l’expérience, que nous avons tous eu à certains moments de notre existence, de ressentir une joie profonde, par exemple à l’occasion d’un succès. Ce que nous ressentons là, c’est le plaisir que l’on peut avoir de vivre. Cela nous amène vers le deuxième sens de la joie, qui est lié à ce qu’on peut appeler la plénitude de l’être, qui nous met en relation avec quelque chose qui parle de l’intime de l’existence. La vie est fondamentalement l’événement le plus joyeux qui soit, dont la vie se réjouit elle-même. Il suffit d’écouter les oiseaux dans les arbres au printemps pour en prendre conscience. Enfin, sur le plan philosophique, la joie est une résistance à la tristesse. C’est une manière de vivre, une manière de lutter. Elle consiste à résister aux pensées négatives qui peuvent nous assaillir en ne leur permettant pas de nous envahir. Spinoza, grand philosophe du XVIIe siècle, a fait de la joie son chemin de sagesse. À nous qui sommes en permanence guettés par la tristesse, l’éthique de la joie permet de transfigurer le quotidien, afin qu’il donne le meilleur de lui-même.

P. N.-D. – Le pape François parle de la joie comme d’un « authentique souffle du chrétien ». En quoi la joie « chrétienne » diffère-t-elle de la joie « profane » ?

B. V. – Ce qui est très beau dans le christianisme, c’est que cela pousse beaucoup plus loin tout ce qui se trouve dans l’humanité. Vous avez aimé la joie ? Vous adorerez la joie de la Résurrection. Tous les ingrédients de la vie future sont dans la vie, mais non encore développés. La caractéristique du Christ est de venir accomplir et montrer à quel point l’existence est divine.

P. N.-D. – Un chrétien qui n’est pas joyeux n’est donc pas un bon chrétien ?

B. V. – L’idée que le Christ est ressuscité nous amène dans cette thématique incroyable qu’on peut résumer par : ne vous en faites de rien. La mort n’est pas le dernier mot de la vie humaine, comme le pense le tragique et le désespoir. Si je pense que l’existence est d’une incroyable beauté, je suis nécessairement joyeux et je prends de la distance à l’égard des vicissitudes de ce monde. Sinon, je ne peux qu’être accablé par les épreuves de l’existence. L’âme joyeuse est celle qui sait reconnaître qu’en toute chose, il y a toujours une présence de la lumière.

P. N.-D. – C’est en cela que la joie est un chemin de sagesse ?

B. V. – Oui, dans la mesure où c’est un travail de résistance contre les mauvaises pensées. Les moines dans leur ascèse étaient menacés par l’acédie et le désespoir. Et le désespoir, c’est le mal métaphysique absolu, ce par quoi le démon nous terrasse. Ceux qui ne croient pas en l’existence de Dieu argumentent en disant : « Regardez, la vie est une absolue tragédie, nous sommes fatalement condamnés et voués au désespoir. » Or, je remarque que nous traversons des épreuves dans la vie, mais que dans ces épreuves nous ne sommes pas seuls. Il y a des choses qui brillent au milieu du désespoir et la difficulté est de réussir à les voir. Une des plus grandes grâces qui soit n’est pas seulement d’être heureux, c’est de se rendre compte qu’on l’est. Le bonheur a besoin de notre regard. C’est ce qu’on appelle la gratitude, et cela s’apprend.

Propos recueillis par Priscilia de Selve @Sarran39

Infos pratiques :
La joie comme chemin de sagesse Conférence mercredi 25 mars, à 16h30, à la mairie du 3e arrondissement. Pour consulter la programmation : artculturefoiparis.fr La Semaine du Marais chrétien s’inscrit dans le cadre de l’association Art Culture et Foi / Paris, soutenue par la Fondation Notre Dame.

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse