« Le jour où j’ai découvert l’amour de Dieu »

Baptisée depuis cinq ans, Alexia a longtemps vécu sans connaître le Christ. Elle revient sur cette rencontre qui a profondément ébranlé ses certitudes et l’a mise sur un chemin nouveau, qu’elle poursuit aujourd’hui.

« À vingt ans, j’ai tout pour être heureuse : famille aimante, amis fidèles, études stimulantes. Et pourtant je suis amère, car le monde tel qu’il est me semble vain. J’ai soif de plus, mais tout est sec. Un soir, une amie me propose de partir dans un monastère, seule. Proposition singulière, puisque je ne crois en rien, mais attrayante : un site magnifique dans les Alpes et la liberté de ne pas aller à la messe. Un bon plan en somme !

« Quelqu’un t’attend »

Me voilà donc les pieds dans la neige. À peine sortie de la voiture, je suis comme giflée par le silence. J’ai l’intuition, nouvelle, que quelque chose se cache derrière la beauté de ce qui m’entoure. Une religieuse s’invite le soir même dans ma chambre. Avec une gratuité peu commune et un regard de feu, elle m’écoute pendant des heures. Je lui confie ma révolte face à une vision purement matérialiste de la vie.
Elle me parle du désir de vérité que Dieu a inscrit dans le cœur de chaque homme pour bâtir un chemin vers Lui. J’ai beau lui opposer mon incompréhension et me noyer dans les larmes, ses paroles me bouleversent. Le lendemain, la folie de ces religieuses m’éclate en pleine figure. Si Dieu n’existait pas, comment cette jeune sœur assise en face de moi pourrait-elle rayonner de joie, elle qui Lui a donné sa vie ? En guise de réponse, elle me tend une Bible. Je l’ouvre au hasard et tombe sur une parole de saint Paul : « Rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté dans le Christ Jésus ». Je n’en dors pas de la nuit, comme essoufflée par un trop grand amour.
Le troisième jour, un vieux prêtre lâche en préambule de notre rencontre : « Derrière ces montagnes, ce n’est pas quelque chose qui se cache, mais Quelqu’un qui t’attend. » En un éclair, j’ai la certitude que Dieu m’aime et qu’il m’appelle. « Es-tu prête à t’engager sur le chemin du baptême ? », me lance le prêtre. La question me surprend, mais poussée par une force que je ne connaissais pas, je réponds « oui ». Oui, le Dieu d’Amour que je viens de rencontrer, je veux le connaître, l’aimer et l’annoncer. Je veux être comme Jésus. Je veux être chrétienne. »

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse