Le voyage à la sauce chrétienne

Proposer l’hospitalité chrétienne à tout voyageur, aux quatre coins de la planète. Voilà ce que permet le site internet ephatta.com. Cette start-up a été fondée par deux trentenaires catholiques férus de voyage mais déçus du tourisme de masse.

JPEG - 199.5 ko

Il a dû la raconter des dizaines, voire des centaines de fois, cette histoire. Mais ses yeux continuent encore à pétiller quand il se rappelle cette rencontre, lors d’un voyage dans les fjords norvégiens. « J’étais parti, à 20 ans, avec ma tente, explique Thomas Teilhet. Et j’ai croisé un jeune norvégien qui m’a proposé de venir dormir chez lui si je passais par Stavanger. » Le jour suivant, Thomas débarque à Stavanger. Et décide de toquer à sa porte. « Il y avait quelques-uns de ses amis. Ils étaient chrétiens. Nous avons prié ensemble. C’était fort : ces jeunes accueillaient avec leur foi. » Pour Thomas qui se dit « un peu éloigné de la religion » à l’époque, cette manière, bienveillante, d’accueillir, l’interpelle. Et lui donne envie de se « poser un certain nombre de questions » ayant trait à sa foi.

Thibaud de Bernis, lui, raconte cette escapade à Arnac-la-Poste (Haute-Vienne) où « un homme en rupture avec la société » l’accueille quelques jours dans sa maison : un ancien relais de poste. « Nous avons travaillé, ensemble, dans son potager. » Improbable. Mais beau. « Finalement, dans les voyages, les expériences les plus marquantes sont les rencontres avec les habitants », remarquent aujourd’hui les deux trentenaires qui présentent, dans leur local de proche banlieue parisienne, leur bébé : Ephatta. Une start-up lancée en 2015 ayant pour objectif d’offrir à ceux qui le souhaitent une expérience de voyage inédite, loin des agences de tourisme de masse. Grâce à un site internet (et bientôt une application smartphone), ils mettent en relation voyageurs et hôtes pour un logement temporaire. Rien de révolutionnaire à première vue : des sites, mondialement connus, proposent le même principe. Mais Thomas et Thibaud ont apporté leur petite touche héritée de leurs expériences : l’hospitalité proposée sur leur site est d’inspiration chrétienne.

« Nous désirons ainsi replacer la liberté dans l’accueil, expliquent-ils. Et tenter de créer des rencontres telles que le demande le Christ. Des rencontres fondées sur l’échange. » Après quelques essais, leur formule est rodée. Les hôtes peuvent choisir d’être présents lors de l’accueil, reverser une partie de la somme reçue à une association ou choisir d’offrir la première nuit au voyageur. « Nous ne demandons en aucun cas de certificat de baptême », tiennent à préciser les deux entrepreneurs. Ils ajoutent : « Au contraire, nombre de personnes s’inscrivent parce qu’ils sont curieux de rencontrer des chrétiens. » Loin de proposer une plateforme de réseau catho, l’idée, avec Ephatta – qui signifie en araméen « Ouvre-toi » – est de s’ouvrir à l’autre, qu’il soit chrétien, croyant ou non.

Par Isabelle Demangeat

Quelques chiffres

  • 4 177 logements sont proposés sur le site.
  • Près de 14 000 personnes sont inscrites sur le site.
  • Ephatta est implanté dans près de 80 pays.
  • 80% de l’activité se situe néanmoins en France.
  • Les voyageurs restent en moyenne 3 jours chez leurs hôtes.
  • Le montant de la commission que prend Ephatta pour une transaction est de 16%.

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse