Se former en paroisse : quels enjeux ?

Pilier de la vie chrétienne, la formation à la foi se développe en paroisse et se réinvente, proposant aux adultes des formules toujours plus variées et adaptées à leur rythme de vie.

Approfondir les Écritures, comprendre les gestes de la messe, découvrir l’histoire de l’Église… Les raisons de se former sont aussi multiples que les propositions faites aux adultes par les curés, vicaires ou groupes paroissiaux, un peu partout dans les 106 paroisses parisiennes. « La culture ambiante – les débats bioéthiques par exemple –, lance de nombreux défis à notre foi, analyse le P. Patrick O’Mahony. Curé de St-Jean-Baptiste-de-La-Salle (15e), il a lancé le 5 novembre, Les mardis de la Parole. Et d’ajouter : « Les fidèles cherchent des réponses aux questions contemporaines par l’intelligence de la foi, qui découle de la Parole. » Au programme : explorer le mystère de l’homme « créé » (cycle d’automne), « sauvé » (cycle d’hiver) et « glorifié » (cycle de printemps). La formule ? « Une prière d’introduction, une lecture de texte par petites équipes – soit la Genèse pour ce premier cycle –, un enseignement et la prière des complies. » « À mon sens, témoigne Isabelle Manzi qui se forme dans la paroisse depuis de nombreuses années, c’est indispensable si l’on souhaite témoigner dans sa vie quotidienne, et notamment dans le cadre professionnel, où nous sommes très souvent interpellés sur notre foi. Les fruits sont multiples. C’est une chance d’apprendre à écouter la Parole, à nous laisser saisir par elle et à en vivre. Le tout en petites équipes, ce qui nous fait vivre de manière concrète la dimension fraternelle de la vie chrétienne. »

S’encourager, en communauté, pour la mission, tel est également l’objectif du curé de St-Roch (1er), l’abbé Thierry Laurent, qui, dès le 27 novembre, lancera Les conférences du curé, mensuelles, sur le thème du Saint-Esprit. L’objectif ? Fortifier la mission paroissiale fixée à l’occasion du mois missionnaire d’octobre 2019 : « Nous proposons le sacrement de la confirmation dans notre entourage, quand l’occasion s’en présente. Pour accompagner la communauté par la connaissance de la foi, j’ai donc organisé ces conférences sur l’Esprit Saint. Mon approche ne se veut pas tant universitaire que spirituelle. Ce sont des cours pour soutenir la vie chrétienne et la rendre concrète. Et continuer de sonder l’insondable mystère de Dieu. » Explication partagée par le P. Florian Pignault, vicaire à St-Hippolyte (13e), en charge d’une nouvelle formation, Le puits de Jacob : trois modules indépendants dont le premier est centré sur l’histoire du Credo. « C’est un programme pour adulte, assez léger, qui s’adapte au rythme dense des fidèles, souligne-t-il, sur le modèle de sections du Catéchisme de l’Église catholique : la foi (histoire du Credo), la vie spirituelle (étude du Notre-Père) et la morale (soit l’application de notre foi, vue ici sous l’angle de l’écologie) ». Et de conclure : « Cela répond à une soif exprimée par les paroissiens de rafraîchir certaines notions, pour s’approprier davantage leur foi, en complément de l’eucharistie : on reçoit le Christ le dimanche, mais on a aussi besoin de le connaître. Et puis des chrétiens plus conscients de leur foi deviennent des témoins actifs : sur le parvis de l’église, comme catéchiste, ou dans la cité ! »

Par Laurence Faure@LauFaur

  • "Les mardis de la Parole" à St-Jean-Baptiste-de-La-Salle (15e) : mardi 19 novembre, 20h30. Tél. : 01 47 34 19 95
  • "Les conférences du curé" à St-Roch (1er) : dès le mercredi 27 novembre à 19h15. Tél. : 01 42 44 13 20
  • "Le puits de Jacob" à St-Hippolyte (13e) : dès le 15 janvier 2020. Tél. : 01 45 85 12 05
  • Pour retrouver les formations dans vos paroisses : paris.catholique.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse