Chapelle des Oblates de l’Assomption

Les Oblates de l’Assomption furent fondées par Emmanuel d’Alzon en 1865. La chapelle de leur maison généralice est au 203, rue Lecourbe, 75015.

Les Oblates de l’Assomption travaillent à l’évangélisation dans 20 pays du monde, au dialogue interreligieux et au service des plus pauvres dans le domaine éducatif, médical et social.

Leur chapelle a été bénite en 1933 et refaite en 1967. Le tabernacle et les chandeliers sont de Mellerio, et le crucifix de Chéré. La Vierge de l’Assomption s’élève au dessus de l’autel latéral. Des souvenris évoquent les fondateurs : Emmanuel d’Alzon (1810-1880) et Mère Emmanuel Marie Correnson(1842-1900), et des martyrs de la congrégation.

Cette chapelle est remarquable par les vitraux de Mauméjean :

- saint Pierre et saint Paul, piliers de l’Église
- saint Augustin écrit ses Confessions sous le regard de sainte Monique déjà dans la lumière de l’éternité
- sainte Jeanne d’Arc et saint Michel, patrons secondaires de l’Assomption
- saint André, patron de l’Église d’Orient, et saint Jean
- Jésus à Béthanie, car Marthe et Marie sont les modèles des Oblates de l’Assomption
- vitrail des missions : Le Père d’Alzon, le Père Picard et une Oblate parmi les enfants. Le garçon en bleu est le prince Pierre II, futur roi de Yougoslavie.
- le vitrail de Lourdes est coupé en deux par une tribune qui contient un petit musée souvenir des fondateurs.

Lieux du Paris chrétien

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse