Dossier – Doctrine sociale : Le travail a-t-il un sens ?

Paris Notre-Dame du 15 février 2017

Solidarité : Venir en aide à nos frères sinistrés • Carême : Fabrice Hadjadj présente sa première conférence

Décryptage : « Nous avons besoin de soutien »
Deux semaines après le violent passage, le 6 septembre, de l’ouragan Irma sur les îles de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, le cyclone Maria secouait les terres guadeloupéennes. Leur diocèse sera soutenu par les fidèles parisiens en ce Carême 2018. Le point avec Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre, Pointe-à-Pitre, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy.

À méditer : La loi est faite pour protéger
Extraits de l’homélie de Mgr Michel Aupetit, le dimanche 11 février 2018, messe en la cathédrale Notre-Dame de Paris avec les diacres permanents du diocèse de Paris et sacrement des malades à l’occasion de la Journée mondiale des malades.

Enquête : Abattre les murs
Il y a 70 ans, le cardinal Emmanuel Suhard, archevêque de Paris (1940-1949), adressait à ses fidèles diocésains une lettre pastorale à l’occasion du Carême, intitulée Le sens de Dieu. Un an auparavant, sa lettre, Essor ou déclin de l’Église, avait déjà marqué les esprits. L’année suivante, il publie Le prêtre dans la cité, qui bouleversera des générations de prêtres. Trois réflexions marquantes, portant sur les enjeux de l’évangélisation au XXe siècle. Plus d’un demi-siècle après, que reste-t-il de son héritage ?

Analyse : Pourquoi des conférences de Carême à l’ère de l’intelligence artificielle ?
C’est le thème de la première conférence de Carême qui se tiendra ce dimanche 18 février, en la cathédrale Notre-Dame, à 16h30. Pour introduire chacune de ces interventions, Paris Notre-Dame a demandé à leur coordinateur, Fabrice Hadjadj, de commenter chaque semaine une image qui décrypte son propos. Pour illustrer cette première conférence, le philosophe a choisi un robot.

Reportage : 26e Journée du malade à Notre-Dame : « Que le Seigneur vous réconforte par cette onction sainte »
Ce dimanche 11 février, en la fête de Notre-Dame de Lourdes, vingt personnes ont reçu le sacrement des malades des mains du nouvel archevêque de Paris, entourées des représentants des institutions et associations de la Pastorale de la santé. Une cérémonie riche en émotion.

Reportage : 6e rencontre diocésaine des acteurs musicaux de la liturgie
Comme chaque année, la commission diocésaine de musique liturgique propose une journée de formation pour les chantres, animateurs de chant, chefs de chœur et choristes des paroisses du diocèse de Paris. La rencontre a rassemblé plus de 130 d’entre eux au Collège des Bernardins, le 10 février dernier.

Dossier – Doctrine sociale : Le travail a-t-il un sens ?

En France, le travail a mauvaise presse. Pénible, contraignant, nécessaire mais dénué de sens : voilà quelques-uns des adjectifs qui lui sont souvent accolés. Et pourtant, la doctrine sociale de l’Église le rappelle, le travail n’est « ni une punition, ni une malédiction ». En travaillant, l’homme participe à une oeuvre, « il gouverne le monde avec Dieu ». Dès lors, comment lui redonner du sens, lui rendre sa place tout en posant des limites ? Et comment accompagner ceux qui en sont privés ? Dans ce dossier, vous trouverez quelques-unes des réponses que des clercs et des laïcs engagés apportent à ces questions. Et des pistes, pour vous engager, vous aussi.

Le travail, mal nécessaire ou lieu de sanctification ?
La doctrine sociale de l’Église le rappelle : le travail n’est « ni une punition, ni une malédiction ». Il est « source de richesse ou du moins de dignes conditions de vie ». Pourtant, en France, le travail a mauvaise presse. Pourquoi ? Peut-il être un « lieu d’épanouissement » ? Entretien avec le P. Baudoin Roger, codirecteur du département de recherche Économie et Société du Collège des Bernardins, et Joseph Thouvenel, vice-président de la Confédération française des travailleurs chrétiens.

Jean-Baptiste : « Appelés, là où nous sommes, à faire quelque chose »
À bientôt 61 ans, Jean-Baptiste est agent de sécurité. Il n’a pas choisi ce métier. Mais a appris à se réaliser à travers lui.

Hervé : « Sans ses salariés, l’entreprise n’a aucune valeur »
Sa vision de l’entreprise a basculé le 11 septembre 2001, alors qu’il travaillait à New-York (États-Unis). Aujourd’hui, Hervé, 50 ans, est directeur général, à Paris, d’une société favorisant l’insertion de personnes handicapées psychiques.

« L’Église aime les pauvres, mais aime-t-elle autant les chômeurs ? »
À Paris, des paroissiens et des bénévoles au sein d’associations s’engagent, au nom de leur foi, pour le retour à l’emploi de chômeurs qui, souvent, sont fragilisés socialement.

L’entreprise pour faire grandir chaque salarié
Pierre Guillet a reçu, en 2017, le prix Pensée sociale chrétienne de la Fondation des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC). À quel titre ? Reportage dans l’entreprise dont il est responsable, à Achères (Yvelines).

Des pistes pour agir : Comment être chrétien au travail ?
Vaste question que de savoir comment faire de son travail un lieu de sanctification. Des paroisses, associations, mouvements proposent pourtant formations et accompagnement pour aider ceux qui le souhaitent dans cette démarche. Petit tour d’horizon – non exhaustif – de ce qui se fait à Paris.

S’abonner en ligne à Paris Notre-Dame.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse