L’Église
Catholique
À Paris

Faut-il toujours chercher des signes du Ciel dans des événements de nos vies ?

Radio Notre Dame – 8 mai 2020

Réponse de Mgr Benoist de Sinety, vicaire général de Paris, dans le cadre de l’émission “Mille questions à la foi” de Radio Notre Dame.

Sophie de Villeneuve : Dans les Évangiles, quand ses interlocuteurs demandent des signes à Jésus, celui-ci les rabroue sans ménagement. Pourtant, le concile Vatican II nous invite à lire les « signes des temps ». En cette période de pandémie, qu’en penser ?

B. de S. : Il est vrai que la question des signes traverse les Écritures et nos vies. Quand nous traversons un moment difficile, nous sommes souvent tentés de demander : « Mais qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu ? » Jésus ne dit pas qu’il ne faut pas chercher de signes, il dit : « Vous n’aurez pas d’autre signe que le signe de Jonas. » Il peut être intéressant actuellement de se reporter à ce petit livre de la Bible, qui tient en quatre chapitres, et de réfléchir au signe de Jonas. Le grand signe qui nous est donné, et que nous ne voyons pas parce qu’il est très proche de nous, c’est d’abord notre vie. Le premier signe que Dieu nous donne, c’est le fait de vivre, d’exister. Je suis pour moi-même le signe que Dieu me donne.

Lire la suite de l’interview sur croire.la-croix.com.

Tribunes et médias

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse