Saint Cloud

Clodoald, vulgairement appelé saint Cloud, était le troisième et dernier fils de Clodomir, roi de France, qui périt dans un combat en 524.

Il échappa au massacre de ses deux frères aînés par ses oncles Childebert et Clotaire qui se partagèrent le royaume de Clodomir.

Clodoald trouva refuge auprès de sa grand-mère Clotilde. Il renonça à exiger sa part des biens familiaux et se mit à l’école de saint Séverin, un ermite qui vivait près de Paris. Voyant qu’il acceptait de lui-même de devenir religieux, ses oncles lui rendirent la possession du village de Nogent et de ses dépendances. Après un séjour en Provence où il était parti chercher la solitude, Clodoald revint à Paris où il fut ordonné prêtre en l’an 551 par l’évêque Eusèbe.

Il se retira alors dans le village de Nogent, où sa charité envers les pauvres devint célèbre. C’est là qu’il mourut le 7 septembre 560, âgé de 38 ans. Il fut inhumé dans l’église de Nogent qu’il avait fondée.

Il fut inscrit au martyrologue vers 592. Au cours du VIIe siècle, ses reliques furent mises dans une châsse et sa vénération devint telle que le village prit le nom de Saint-Cloud, qu’il possède encore aujourd’hui.

On ne possède aucun portrait de ce personnage, mais il est évoqué, avec beaucoup d’autres saints parisiens, au portail de Saint-Germain l’Auxerrois.

Les saints à Paris

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse