L’Église
Catholique
À Paris

À écouter : « Être miséricordieux comme le Père » un programme impossible !

« Se convertir à la miséricorde qui vient de Dieu est d’abord affaire de silence, de méditation et de prière. Regardons en profondeur comment Dieu le Père vient à notre aide par pure miséricorde. » Une chronique de Mgr Denis Jachiet, vicaire général.

À écouter : « Être miséricordieux comme le Père » un programme impossible !

« Se convertir à la miséricorde qui vient de Dieu est d’abord affaire de silence, de méditation et de prière. Regardons en profondeur comment Dieu le Père vient à notre aide par pure miséricorde. » Une chronique de Mgr Denis Jachiet, vicaire général.

« Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux » (Lc 6,36)

Telle est la Parole du Seigneur qui éclaire toute l’Année Jubilaire. Jésus ne nous demande pas de poser tel ou tel acte de miséricorde, d’accorder certains pardons, de faire preuve d’un peu de tendresse. Jésus va jusqu’à nous demander d’imiter Dieu le Père dans son Être de Miséricorde, son agir plein de miséricorde. Et Jésus précise qu’il s’agit de rien de moins que d’aimer ceux qui nous font du mal. « Aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors […] vous serez les fils du Très-Haut car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants. » (Lc 6,35) Ce programme est plus qu’exigeant : à vue humaine il est impossible.

La devise de l’année sainte « Miséricordieux comme le Père » est d’abord une invitation à la contemplation pour se laisser toucher et pénétrer par la miséricorde du Père. « Pour être capable de miséricorde, écrit le Saint Père, il nous faut donc d’abord nous mettre à l’écoute de la Parole de Dieu. Cela veut dire qu’il nous faut retrouver la valeur du silence pour […] contempler la miséricorde de Dieu [afin] d’en faire notre style de vie. » (Misericordiae Vultus n°13).

Se convertir à la miséricorde qui vient de Dieu est d’abord affaire de silence, de méditation et de prière. Regardons en profondeur comment Dieu le Père vient à notre aide par pure miséricorde. Nous y trouvons, écrit le pape, « la preuve de la façon dont Dieu nous aime. Il se donne tout entier, pour toujours, gratuitement, et sans rien demander en retour. » (Misericordiae Vultus n°14). C’est en sachant que nous sommes pardonnés entièrement qu’on apprend à pardonner. C’est en se découvrant aimés sans réserve qu’on apprend à aimer. C’est en étant touchés par la compassion du Seigneur que nous pouvons à notre tour devenir compatissants.

En cette année sainte n’en restons pas à quelques bonnes intentions. Allons au large plonger dans les profondeurs de la miséricorde de Dieu que l’Écriture nous révèle. Tournons-nous vers le Père source de vie et de miséricorde pour que sa grâce nous transforme. Rendons-lui grâce pour son immense bonté envers nous. Qu’il nous accorde un cœur capable de compatir, de donner et de pardonner dans l’amour reçu du Père.

Chronique de Mgr Denis Jachiet

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse