L’Église
Catholique
À Paris

Action auprès des plus pauvres

Montrer que le premier visage de l’Église est la charité. L’idée n’est pas uniquement de répondre à un besoin matériel, mais de vivre ensemble, de créer des liens amicaux et d’enrichir la foi de chacun des participants.

« Notre mission, c’est d’aller vers l’autre et de l’accueillir tel qu’il est »

À Notre-Dame de Bonne Nouvelle (2e), Claude-Hélène engagée dans la Conférence Saint-Vincent de Paul depuis une douzaine d’année, sert, avec son équipe, un petit déjeuner chaque semaine aux personnes isolées ou sans domicile du quartier.

Chaque dimanche matin entre 8h30 et 10h30, nous sommes deux personnes à accueillir et servir du café ou du thé accompagné de tartines à une douzaine de personnes. Ces petits déjeuners existent depuis près de onze ans, les personnes sont fidèles et viennent de façon assidue.

Déroulement

Nous commençons par un temps de prière avec les premiers arrivés. Ensuite vient un moment de convivialité plus matériel. Nous prenons le petit-déjeuner ensemble et discutons de notre quotidien ou de sujets de société. L’un ou l’autre va ensuite à la messe de 10h30.

C’est notre foi chrétienne qui nous amène à nous tourner vers des personnes que l’on ne fréquenterait sans doute pas dans notre vie quotidienne, professionnelle ou amicale. Notre mission, c’est d’aller vers l’autre et de l’accueillir tel qu’il est sans aborder les problèmes trop personnels afin de ne pas raviver certaines blessures.

Une prière ouverte à tous

Nous lisons les psaumes des laudes puis nous adressons une prière personnelle à Dieu. Ce temps de prière nous met face au Seigneur et à sa parole qui nous nourrit. Cela nous permet d’entrer dans une relation de partage avec ceux que nous recevons. C’est la parole de l’Église, et non pas nos seules forces, qui nous donne envie de vivre ce temps de partage.

Les personnes qui viennent sont respectueuses et parfois touchées par notre démarche de prière. Il n’y a pas de difficulté à commencer par un temps spirituel. Ceux qui sont là écoutent, participent ou restent discret. Nous ne cherchons pas à ce que ces personnes extériorisent leur foi avec nous, nous le proposons seulement. Nous ne savons pas ce qui se passe au fond des cœurs…

La prière est la raison d’être de notre démarche. Nous voulons apporter l’Évangile à ceux qui sont loin de l’Église et souhaitons qu’ils comprennent que c’est notre amour pour Jésus-Christ et pour son Église qui nous porte, dans cette action et dans nos vies. Le temps d’accueil et de convivialité en sont le prolongement.

Le fait de voir les personnes revenir à chaque fois est une grâce, leur fidélité un cadeau. Si elles viennent, c’est qu’elles se sentent bien et c’est pour nous le meilleur des remerciements. C’est encourageant de sentir que cela les aident à trouver du réconfort et à reprendre de l’énergie pour continuer leur vie quotidienne.

Nous faisons partie de la vie du quartier et essayons de donner une image positive aux gens qui ne fréquentent pas l’Église. Ils peuvent ainsi voir que nous sommes fidèles à notre mission de catholiques proches des personnes isolées.

PNG - 8.9 ko

Partager un repas et l’Évangile avec des personnes démunies

Une fois par mois, des jeunes de la paroisse de l’Immaculée Conception (12e) offrent un petit-déjeuner et une oreille attentive à des personnes démunies, isolées et souvent sans-abri. Le repas est suivi d’un échange autour de la Bible.
- Lire l’article paru dans Paris Notre-Dame du 19 décembre 2013

Fiche synthétique

Objectif

Montrer que le premier visage de l’Église est la charité. C’est par la convivialité que peuvent se créer les liens. L’idée n’est pas uniquement de répondre à un besoin matériel, mais de vivre ensemble, de créer des liens amicaux et d’enrichir la foi de chacun des participants : accueillants et accueillis.

Moyens

- Former une équipe sensibilisée à l’action auprès de personnes en situation de détresse, par exemple, habitués des maraudes mais aussi de fédérer de nouvelles énergies.
- Outre des denrées et un chocolat chaud, avoir quelque chose à proposer aux personnes rencontrées : monter par exemple un projet avec les gens de la rue, pour les impliquer eux aussi dans la mission : prière de rue, partage d’Évangile, pièce de théâtre, concert.
- Initier des rendez-vous réguliers : petits déjeuners ou repas plutôt que maraudes, pour inviter les personnes à la prière, à rejoindre l’église qui est un lieu d’accueil.
- Préserver la gratuité de l’échange.

Qui peut s’impliquer ?

- Les jeunes pour leur disponibilité
- Tous les paroissiens sensibles à l’action caritative
- Les commerçants du quartier pour des dons (alimentaires notamment)

Les paroisses qui comptent mener ce projet pour l’Avent 2014

- Saint-Germain l’Auxerrois (1e)
- Saint-Roch (1e)
- Notre- Dame de Bonne Nouvelle (2e)
- Saint-Louis-En-L’Ile (4e)
- Saint-Etienne du Mont (5e)
- Saint-Eugène Sainte-Cécile (9e)
- Sainte Rosalie (13e)
- Notre-Dame de Clignancourt (18e)
- Saint-Bernard de la Chapelle (18e)
- Sainte-Colette des Buttes Chaumont (19e)

Si votre paroisse propose un projet similaire pour l’Avent 2014, faites-nous en part.

Les projets

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse