L’Église
Catholique
À Paris

Musique, concert sur les parvis

Faire découvrir le sens profond de Noël, à la fois festif et recueilli. La musique est un art, donc vecteur de “beau”, et il peut se partager.

« Les gens qui ne vont jamais dans les églises se rendent compte que dans l’Eglise, il y a des gens souriants… et qui chantent ! C’est un beau témoignage. ».

À Saint-Pierre du Gros-Caillou (7e), Quitterie co-dirige la chorale « Jeux de Clés » depuis plusieurs années et participe chaque année à une mission durant l’Avent.

« Depuis longtemps, cette chorale a l’habitude de chanter dans la rue le dernier samedi avant Noël. Nous avons la chance d’avoir une rue commerçante piétonne tout à côté de la paroisse. Nous chantons pendant une heure et demie des chants de Noël. Le curé de la paroisse nous accompagne et discute avec les passants.

Un rendez-vous annuel

Les commerçants sont plutôt réceptifs. Un restaurateur que j’ai recroisé m’a même dit un jour : « Quand est-ce que vous revenez chanter ? ». Cela prouve qu’ils aiment cela… même si certains ne souhaitent pas, malgré tout, que nous occultions trop longtemps leurs vitrines !

Nous chantons dans cette rue commerçante tous les ans. Cela fonctionne plus ou moins bien selon les années, principalement en raison de la météo ! Le dernier week-end avant Noël n’est pas forcément un choix judicieux car, certaines années, beaucoup d’habitants du quartier sont déjà partis en vacances.

La trentaine de choriste fait cela avec beaucoup de "chœur" et de voix. Certains viennent avec des pieds de plomb, mais tous en ressortent frigorifiés et ravis ! Il suffit de voir la tête des passants pour savoir qu’ils sont contents d’être là. Le fait d’être bien accueillis nous aide ainsi à revenir tous les ans.

Les passants sont plutôt très accueillants, en tout cas jamais hostiles et certaines personnes même se joignent à nous pour chanter. On a pu entendre : « Merci de nous avoir fait revivre le Noël de notre enfance » ou encore : « Merci pour ces beaux chants qui nous mettent vraiment dans l’ambiance de Noël ». On a même eu un petit garçon qui ne voulait plus partir… ou une passante qui a pleuré de joie en entendant « Minuit Chrétien » !

Une préparation à fêter Noël

Ces chants de Noël en cette période de l’Avent, juste avant Noël, aident les passants à se préparer au-delà de l’aspect matériel. Nous ressentons cette ambiance particulière de Noël et nous rentrons, et nous aidons à faire rentrer certains, au cœur du mystère de la foi.

Les gens qui ne vont jamais dans les églises se rendent compte que dans l’Eglise, il y a des gens souriants… et qui chantent ! C’est un beau témoignage.

Quand nous nous arrêtons et que nous nous retrouvons dans un café, nous sommes dans la joie. Joie d’avoir fait une pause dans nos vies “à 100 à l’heure”. Joie d’avoir ouvert les portes qui mènent à Noël. Joie de retrouver et de partager l’esprit de Noël. Et puis, comme « Chanter c’est prier deux fois », c’est un bon rapport qualité prix ! »

PNG - 8.9 ko

Ils chantent la beauté de l’Évangile dans la rue

Leurs voix enchantent les passants. Chaque dimanche, une quinzaine de jeunes entonnent a cappella des chants chrétiens dans la rue, le plus souvent sur des marchés. Reportage sur ce groupe diocésain missionnaire, appelé Choralame.
- Lire l’article paru dans Paris Notre-Dame du 8 mai 2014

Fiche synthétique

Objectif

Faire découvrir le sens profond de Noël, à la fois festif et recueilli. La musique est un art, donc vecteur de “beau”, et il peut se partager. Jouer sur cet art très communicatif, pour créer une dynamique, notamment auprès des jeunes ou des populations plus éloignées de l’église… ce peut être soit un concert de chant choral donné par les paroissiens, soit un concert individuel, plus lourd logistiquement, mais plus attractif.

Moyens

- Veiller à la qualité des moyens techniques et logistiques. Plus un concert sera servi par une bonne logistique, plus il attirera de public, et mieux le message sera transmis.
- Constituer une équipe technique, responsable du démarchage, de prêts éventuels de matériel
- Annoncer l’événement sur tous les supports de communication et les réseaux sociaux
- Travailler « de concert » avec les paroisses voisines
- Pendant le concert, faire une introduction et une conclusion au micro, organiser une distribution de tracts ou d’invitation pour un prochain rassemblement de prière.

Qui peut s’impliquer ?

- Les jeunes (et des correspondants d’Annuncio pour leur expérience)
- La paroissiens
- Les commerçants du quartier pour le matériel, le relais, la logistique

Les paroisses qui ont déjà mené ce type de projet

- Saint-Séverin (5e)
- Saint-Pierre du Gros-Caillou (7e)
- Saint-Ferdinand des Ternes (17e)

Les paroisses qui comptent mener ce projet pour l’Avent 2014

- Saint-Germain l’Auxerrois (1er)
- Saint-Séverin (5e)
- Saint-Pierre du Gros-Caillou (7e)
- Saint-Philippe du Roule (8e)
- Notre-Dame de la Nativité de Bercy (12e)
- Sainte-Rosalie (13e)
- Saint-Pierre de Montrouge (14e)
- Saint-Christophe de Javel (15e)
- Sainte-Jeanne de Chantal (16e)
- Sainte-Odile (17e)
- Notre-Dame de Clignancourt (18e)
- Saint-Germain de Charonne (20e)

Si votre paroisse propose un projet similaire pour l’Avent 2014, faites-nous en part.

Les projets

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse