L’Église
Catholique
À Paris

Claire : « Pour moi, avoir la foi, c’est aller vers les autres »

Claire, paroissienne de St-Denys de la Chapelle (18e), est infirmière libérale. Appelée à se mettre au service de ses frères, dans son métier et dans la communauté chrétienne, elle incite son entourage à la rejoindre dans son engagement.

« Je me suis lancée dans des études d’infirmière par hasard, sur les conseils d’une voisine. C’est là que j’ai rencontré une franciscaine qui m’a beaucoup aidée au cours de ma formation et avec qui je pouvais parler de Dieu, car ce n’était pas le cas à la maison.

J’ai remis les pieds à l’église grâce à mes patients : une première fois pour aider une personne tétraplégique à aller à la messe. Une deuxième fois après la mort d’un autre patient, qui m’a bouleversée. J’ai alors rencontré le curé de St-Denys de la Chapelle qui m’a proposé de suivre le parcours Alpha. Je l’ai fait et cela a vraiment changé ma vie.

Depuis, curieusement, des patients se sont mis à me parler de Dieu et j’ai plusieurs fois appelé le P. Arnaud Goma, notre curé actuel, pour qu’il aille à leur chevet leur apporter une parole de réconfort. En parallèle, j’ai poursuivi le parcours Alpha en 2013 en tant qu’animatrice, mais le résultat fut moyen : je ne me sentais pas appelée à poursuivre cet engagement. Mon désir de partager ma foi s’orientait plutôt vers les personnes démunies.

Tous les jours, je croisais des gens de la rue avec lesquels j’aimais échanger. J’ai notamment découvert un garçon capable de réciter n’importe quel passage de la Bible, mais sans en comprendre le sens profond. Je l’ai invité au parcours Alpha, et j’ai l’impression que cela lui fait du bien car il se remet à chercher du travail. J’ai rencontré une autre personne ayant perdu la foi, et j’ai demandé au curé qu’il la reçoive.

Puis, comme je pensais qu’on pouvait faire quelque chose pour ces personnes, j’ai souhaité qu’on organise un repas avec elles à la paroisse tous les mois. J’ai parlé de cette idée au curé et autour de moi. Aujourd’hui, une équipe est en train de se monter grâce au P. Goma. J’ai déjà proposé à mon petit frère, non croyant, d’en faire partie et je pense qu’il viendra. J’ai aussi invité un prêtre syrien – qui vient d’arriver ici – à nous rejoindre ! Pour moi, avoir la foi, c’est cela : c’est aller vers les autres. » • Propos recueillis par Agnès de Gélis

- Paris Notre-Dame du 16 janvier 2014

Une réponse à l’appel

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse