L’Église
Catholique
À Paris

L’évangélisation conduit aux sacrements

« La liturgie est le lieu où se donnent les sacrements, qui sont les canaux ordinaires de la grâce et du salut. ». Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

L’évangélisation conduit à la liturgie

« La liturgie est le lieu où se donnent les sacrements, qui sont les canaux ordinaires de la grâce et du salut. ». Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

La liturgie est le lieu où se donnent les sacrements, qui sont les canaux ordinaires de la grâce et du salut. Il n’est pas rare le cas où une personne rencontrée et évangélisée demande sur le champ à se rendre auprès d’un prêtre… pour parler ou pour se confesser. Nous devons toujours favoriser ces cas en reliant les missions d’évangélisation à la vie liturgique ou sacramentelle. Il nous faut réfléchir à cet accueil avec les équipes paroissiales.

L’évangélisation peut conduire naturellement au premier des sacrements, celui du baptême. Mais la préparation au baptême n’est pas la même chose que l’évangélisation. L’évangélisation suscite la conversion ; la catéchèse prend le relais en faisant murir la foi initiale et en formant le vrai disciple du Christ. Mais une paroisse peut fort opportunément saisir l’occasion de la préparation au baptême des enfants pour évangéliser ou réévangéliser les parents. Il s’agit alors de réorganiser ou simplement d’adapter les structures existantes et la vie paroissiale peut en connaitre un bel essor.

D’autres, déjà baptisés, à l’occasion d’une mission, en retrouvant le chemin de l’Église, se décident à demander la confirmation. Le témoignage de foi des chrétiens bouleversera leur cœur au point de s’engager dans une démarche d’approfondissement de leur foi. Un chemin de retour à la messe et de pratique de l’eucharistie s’ouvre souvent pour les évangéliser et marquer leur redécouverte du Christ dans l’Église. C’est là qu’il continuera à accueillir le Christ, à se nourrir de la Parole et de son pain de vie, en communion avec ses frères et sœurs chrétiens.

Mais ces retours dans la communauté eucharistique paroissiale doivent être réfléchis, préparés par les fidèles que nous sommes. Il n’est pas si facile d’intégrer une famille nouvelle, nombreuse et au départ étrangère, si on ne se sent pas attendu, accueilli et déjà aimé.

Voilà un point d’attention essentiel, à la portée de tous, et au cœur de la mission que de savoir faire une vraie place non seulement aux personnes qui reviennent après une évangélisation mais aussi à celles qui viennent, après leur catéchuménat, d’être baptisées, à celles qui ont suivi un parcours Alpha ou un chemin de préparation au mariage. Dans le corps du Christ, qui est l’Église, chacun doit pouvoir trouver sa place et être accueilli par tous les autres membres.

Voilà une facette du beau défi missionnaire de cette année.

Chronique “Être témoin de l’Évangile” de Mgr Bruno Lefevre Pontalis

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse