L’Église
Catholique
À Paris

Toute évangélisation révèle le mystère

« Quand quelques personnes évangélisent, le mystère réside dans la présence invisible mais réelle du Christ et de son esprit qui agit par eux. ». Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

Toute évangélisation révèle le mystère

« Quand quelques personnes évangélisent, le mystère réside dans la présence invisible mais réelle du Christ et de son esprit qui agit par eux. ». Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.


Toute évangélisation contient une part de mystère, une densité et une épaisseur – pourrait-on dire – qui ne se réduisent pas à des chiffres ou à des statistiques.
Le propre de tout mystère, c’est qu’il attire et qu’il étonne. Quand 3 ou 5 personnes chantent des cantiques dans la rue, cela étonne et pose des questions. Quand des personnes font un chemin de croix dans l’espace public, cela surprend. Et il est utile et bénéfique qu’il en soit ainsi.

Toute évangélisation se traduit par un comportement qui étonne dans la vie sociale ordinaire. Dans le métro, on ne se salue pas ou plus. Même dans l’ascenseur ou l’escalier de nos immeubles parisiens, on ne se parle guère. Un missionnaire qui salue un passant, qui adresse la parole, à Paris, cela étonne. Poser un geste digne du bon samaritain, cela surprend toujours ! Et l’étonnement est le signe d’un certain mystère.

Quand un chemin de croix se déroule dans la rue, le mystère réside en cette croix que nous suivons et surtout en celui qu’elle porte et qu’elle révèle. Quand quelques personnes évangélisent, le mystère réside dans la présence invisible mais réelle du Christ et de son esprit qui agit par eux. C’est là que réside le caractère « sacré » de toute mission. L’évangélisation est un mystère parce que toute rencontre humaine, réelle et non superficielle, est un mystère. Elle recèle quelque chose qui dépasse les interlocuteurs.

Pour aller au-delà des apparences et du superficiel, le Christ est, bien sûr, un maître. Lui voit le fond des cœurs et sait montrer que les apparences sont trompeuses. L’Évangile fourmille de ces exemples où le Seigneur va dans la rencontre au-delà des apparences chez les pharisiens, la pécheresse, la pauvre veuve, Zachée… Nous sommes appelés à procéder de la même manière en commençant par poser un acte d’humilité et de compassion. Le Mystère de l’évangélisation qui provient de la rencontre de deux personnes aimées de Dieu, se révèle alors souvent par cette venue de Dieu avec un surcroit d’amour et de grâces, qui ouvre des perspectives nouvelles et un chemin de conversion.

Soyons sûrs que de telles missions d’évangélisation portent des fruits abondants de foi, d’espérance et de charité pour l’ensemble de la paroisse et du quartier.

Chronique “Être témoin de l’Évangile” de Mgr Bruno Lefevre Pontalis

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse