L’Église
Catholique
À Paris

Chronique Année de l’appel de Mgr de Dinechin : Humeur du matin

Chronique de Mgr Renauld de Dinechin, évêque auxiliaire de Paris : « Pour qui je me lève le matin ? Lorsque j’étais aumônier des étudiants, l’un d’eux déclara, avec une forme de calme assurance qui emporte l’adhésion : “la seule chose qui compte dans la vie, c’est de savoir pour qui je me lève le matin”. »

Chronique de Mgr Renauld de Dinechin : Humeur du matin

- Réécouter les émissions sur Radio Notre Dame

Chronique Humeur du matin

Diffusée les 27 et 30 juin

Pour qui je me lève le matin ? Lorsque j’étais aumônier des étudiants, l’un d’eux déclara, avec une forme de calme assurance qui emporte l’adhésion : « la seule chose qui compte dans la vie, c’est de savoir pour qui je me lève le matin ». T’es-tu déjà posé cette question : pour qui je me lève le matin ?

Tenez, chers auditeurs de Radio Notre Dame, parmi nous : l’un se lève en pensant à sa famille qu’il va nourrir par son travail. L’autre se lève pour préparer à manger à son enfant. Un troisième se lève avec la préoccupation de ses élèves qui l’attendront dans deux heures à l’école ; ou encore l’anxiété d’un conflit social où il faut se battre avec loyauté. L’ancien se lève avec la préoccupation de ses petits enfants qu’il ne verra grandir que de loin, mais qui habitent son cœur au jour le jour. Il y a aussi celui qui sans l’exprimer, porte la cause de l’environnement de notre Planète et des générations futures. Y a-t-il une question plus existentielle que celle-ci : « Pour qui je me lève le matin » ? Hélas pour celui qui ne sais pas pour qui il se lève, car la journée sera longue ; et dès le lever, elle sera pénible !

Est-il déplacé de nous poser aussi la question : « Et Jésus, pour qui se levait-il le matin ? ». Qui avait-il à l’esprit en se levant ? Peut-être bien la parole du psaume : « Dieu, tu es mon Dieu, je te cherche dès l’aube, mon âme a soif de toi ».

La tentation, c’est de se lever comme une bête ; comme un animal. De se lever par instinct. Sans esprit. La tentation, c’est de vivre sans intention. Sans perspective. Sans projet. Le secret du bonheur, c’est de faire de mon lever une offrande. Un don. Au fait, pour qui je me suis levé ce matin ? « La seule chose qui compte dans la vie, c’est de savoir pour qui je me lève le matin ! »

Culture de l’appel : Chronique audio de Mgr de Dinechin

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse