L’Église
Catholique
À Paris

Pour une écoute intérieure

Chronique de Mgr Renauld de Dinechin, évêque auxiliaire de Paris : « Prendre ma place et découvrir ma mission demande une certaine écoute du cœur, une intériorité dans notre ouverture au monde. A ce sujet, l’évangile de Luc raconte l’attitude de la Vierge Marie : « Marie observait tous ces évènements et les méditait dans son cœur ». On perçoit ouverture du cœur et accueil de l’autre, et simultanément intériorité et réflexion. »

Chronique Mgr de Dinechin Pour une écoute intérieure

- Réécouter les émissions sur Radio Notre Dame

Chronique Pour une écoute intérieure
Diffusée les 30 mai et 2 juin 2014

Pourquoi suis-je sur la terre ? Quelle est ma place dans la société ? Quelle est ma mission ? Un lycéen, Bastien, m’écrit : « Je me pose une question : pourquoi est-ce que Dieu m’a choisi pour me mettre sur terre (ou plutôt sur sa terre) ? L’étape de ma vie où j’en suis représente un tournant. J’ai envie de vivre parce que la vie est un trésor que Dieu nous a offert. Cela m’inspire de faire des gestes pour les gens qui sont pauvres. J’estime avoir de la chance par rapport à d’autres enfants du monde [1] ».

Trouver sa place dans la société n’est pas chose simple. La difficulté à trouver un job est réelle. Et quand on a trouvé un job, il faut prendre sa place dans le monde du travail. Ce qui demande beaucoup d’énergie. Dans une société en période de crise, trouver sa place et prendre sa place est une vraie question. Car les rôles ne sont pas déterminés d’avance. Chacun doit inventer son avenir dans la société. Fonder une famille n’est pas facile non plus. Car chaque couple doit inventer son couple et inventer sa famille. Reproduire ce que la génération précédente a fait ne suffit plus.

Prendre ma place et découvrir ma mission demande une certaine écoute du cœur, une intériorité dans notre ouverture au monde. A ce sujet, l’évangile de Luc raconte l’attitude de la Vierge Marie : « Marie observait tous ces évènements et les méditait dans son cœur ». On perçoit ouverture du cœur et accueil de l’autre, et simultanément intériorité et réflexion.

C’est un enjeu d’écoute intérieure. Sainte Edith Stein a une réelle empathie pour le monde dans lequel elle vit et dans lequel elle s’est beaucoup investie. Elle ne voit aucune contradiction entre l’écoute intérieure et la capacité à entendre les questions fondamentales des hommes : « L’homme est appelé à vivre en son fond intime et de là, à prendre en main la conduite de sa vie ; ce n’est qu’à partir de là également que la vraie discussion […] devient possible avec le monde. C’est seulement à partir de là que l’homme peut découvrir la place qui lui est assignée dans le monde [2] ».

La tentation, c’est de vivre superficiellement. De se contenter de l’émotionnel. Trop de gens vivent à la périphérie de leur personnalité profonde. La direction, c’est de chercher le chemin de son cœur profond. De se centrer. Car il y a un lien entre intériorité et ouverture aux autres !

[1Bastien, 17 ans, Bac pro, passionné de moto GP et de Formule 1

[2La science de la croix p.179

Culture de l’appel : Chronique audio de Mgr de Dinechin

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse