L’Église
Catholique
À Paris

JMJ - les news du 27 juillet

Hier, après un bel orage qui aura coloré Cracovie des vives couleurs des ponchos des pèlerins, les JMJ ont été officiellement ouvertes par la messe, premier grand rassemblement de la semaine, sur la plaine du Blonia.

Le cardinal Dziwisz, qui la célébrait, l’a dédiée à la mémoire du P. Jacques Hamel, assassiné le matin même en France, près de Rouen. Pris dans le rythme dense des journées, et souvent sans connexion internet, les jeunes, eux, n’avait pas tous déjà appris la nouvelle. « Ça nous plombe au milieu des JMJ, qui sont un moment de joie. On se sent de plus en plus visés par ces attentats… Mais être ici, et pouvoir prier beaucoup, va certainement nous aider à aller de l’avant. Être chrétien, ça donne la force de continuer » estiment Inès et Ophélie, 22 ans, deux amies du groupe Sainte Jeanne de Chantal.

Rouennais d’origine, Jean-Baptiste, 20 ans, du groupe de Saint Ferdinand des Ternes, se sent aussi très concerné, et éprouve « une immense incompréhension ». Mais les JMJ sont pour lui « un lieu qui donne de la force, l’Esprit-Saint, qui aide ne pas avoir peur ». Bien résolus à vivre pleinement leurs JMJ malgré ce deuil, les jeunes Parisiens, comme leurs 200 000 contemporains du monde entiers présents dans la capitale polonaise, ont passé la soirée à circuler dans Cracovie entre les différentes scènes du Festival de la Jeunesse.

Sur le boulevard Wolynski, au bord de la Vistule, se tient « Krakow Beach », une initiative des diocèses d’Île-de-France : une scène de concert, mais aussi un lieu d’évangélisation, d’adoration et de discussion sur les vocations. Les jeunes peuvent s’y rendre tous les après-midi jusqu’à vendredi. En Pologne, Gwénola de Coutard.

JPEG - 712.6 ko
Inès et Ophélie, du groupe Sainte Jeanne de Chantal, quelques minutes avant la messe d’ouverture
© Gwénola de Coutard
JPEG - 738.1 ko
Le groupe de Saint-François de Sales (17e)
© Gwénola de Coutard
JPEG - 821.5 ko
Le groupe de Saint-Ferdinand des Ternes (17e)
© Gwénola de Coutard
JPEG - 876.1 ko
Marie-Pia, Philomène et Mathilde, de Stanislas (6e)
© Gwénola de Coutard
JPEG - 904.3 ko
Des jeunes du groupe de Saint-François de Sales (17e), totalement conquis par Krakow Beach
© Gwénola de Coutard
JPEG - 562.2 ko
À Krakow Beach, la tente d’adoration du Saint-Sacrement
© Gwénola de Coutard
JPEG - 806.6 ko
À Krakow Beach, pendant le concert des Guetteurs
© Gwénola de Coutard
JPEG - 324.7 ko
À Krakow Beach, pendant le concert des Guetteurs
© Gwénola de Coutard
JPEG - 999.9 ko
À Krakow Beach, le test de « QV » (Quotient Vocationnel) proposé aux jeunes pour engager la discussion sur les vocations
© Gwénola de Coutard

Au jour le jour

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse